topblog Ivoire blogs

10/10/2013

L'Audience, comme si vous y étiez...

 

 

08 heures GMT – Laurent Gbagbo a décidé de ne pas assister à cette audience

08 heures 20 GMT - La parole est au procureur.

08 heures 23 GMT - Huis clos partiel demandé par le procureur pour parler de l’état de santé du président Laurent Gbagbo et les conditions d’une éventuelle mise en liberté provisoire

08 heures 30 GMT - Avant le huis clos le procureur a dit plus ou moins ceci:
-il ne sait pas si les comptes du président Laurent Gbagbo et de sa femme Simone Ehivet GBAGBO sont gelés par ouattara
-Il affirme que le président a un compte à la BFA
-Il parle de l’influence des exilés ivoiriens au Ghana qui disposent de beaucoup de moyens

09 heures GMT - Le procureur trouve que la décision de la cpi ne doit pas être influencé par le discours politique d’affi n’guessan qui stipule que la réconciliation en côte d’Ivoire est liée à la libération de Laurent Gbagbo

09 heures 20 GMT - Maître Altit s’attaque aux propos du procureur sur le pseudo réseau de soutien du président Laurent Gbagbo consituté de personnes ayant d’énormes moyens et qui l’aiderait à fuir.

09 heures 22 GMT - Maître Altit essaie péniblement de démonter le rapport des experts de l’ONU sur lequel le procureur s’appuie pour dire qu’il existe des pro Gbagbo radicaux au Ghana

09 heures 26 GMT - Maître Altit dit que le procureur a abandonné ses allégations de compte cachés du président Laurent Gbagbo. Il parle maintenant de 2 comptes à Abidjan dont il ne sait pas s’ils sont gelés. Ce n’est pas sérieux et comment le procureur qui dispose de tous les moyens du pouvoir ouattara et de la communauté internationale peut ne pas savoir si Gbagbo a des comptes gelés. argument Me Altit.

09 heures 29 GMT - Maitre Altit: “Les experts de l’ONU qui parlent de la puissance financière des exilés ivoiriens au Ghana est un simple PV de réunion ou ces derniers cherchaient des voies et moyens pour faire venir miss Californie. La preuve qu’ils n’ont pas de moyens est que l’argent a fait défaut pour réaliser cette initiative”.

09 heures  35 GMT -  La juge Silvia de Gurmendi a du demander un break pour le procureur Mcdonald.

10 heures GMT - L’audience vient de reprendre après la pause. Maitre Altit a la parole. Il dit qu’il prendra une dizaine de minutes pour lui et après maître Jennifer Naouri suivra.

10 heures 08 GMT - Maitre Altit: “Il faut que le procureur apporte des éléments et arrête de se baser sur des hypothèses car ça dure depuis des mois et des mois et ce n’est pas sur que ça s’arrête”.
Maître Altit a demandé au procureur si tous les artistes et les ivoiriens qui dansent et ont des grelots à chaque manifestation sont des criminels ou constituent une menace?

10 heures 17 GMT – Maitre Altit vient de terminer son intervention. Maitre Jennifer Naouri vient de prendre la parole.

10 heures 25 GMT – Maitre Jennifer Naouri vient de terminer son intervention.

10 heures 28 GMT - le procureur Mcdonald prend la parole et parle d’accusations en l’air de Maître Altit dans le but de satisfaire un public. Le procureur soutient que Gbagbo malgré sa détention à la CPI, sait tout ce qui se passe à l’extérieur donc, pas besoin pour lui d’avoir une liberté provisoire.

10 heures 33 GMT - Le représentant des victimes demande que Gbagbo reste en prison. Maitre Altit repond au représentant des victimes de la crise. ”nous ne sommes pas dans un système inquisitoire mais accusatoire qui fait que les débats sont équilibrés entre la défense et l’accusation. Le représentant des victimes n’a pas à se mêler des débats sur une liberté provisoire de Gbagbo car ça déséquilibre les débats

10 heures 35 GMT - Maitre Altit prend la parole et repond au représentant des victimes de la crise. ”nous ne sommes pas dans un système inquisitoire mais accusatoire qui fait que les débats sont équilibrés entre la défense et l’accusation. Le représentant des victimes n’a pas à se mêler des débats sur une liberté provisoire de Gbagbo car ça déséquilibre les débats. Il continue en disant que “dans cette cour tous sans exception sont des défenseurs des victimes et que c’est une absurdité de dire qu’il dénie le droit des victimes à participer à ce procès”. Maître Altit demande au procureur de faire avancer les débats en disant pourquoi il faut libérer ou non Gbagbo au lieu de rester dans des accusations

10 heures 45 GMT Fin de l’audience publique de ce jour. La juge Silvia De Gurmendi donne rdv à toutes les parties à 14h30 GMT pour une audience cette fois à huis clos.

source imatin.net

 

02:19 Écrit par BEN2013 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.