topblog Ivoire blogs

11/10/2013

Education nationale /Grossesses en milieu scolaire : Voici la recette du gouvernent pour cette Année académique Publié le vendredi 11 octobre 2013 | Le Mandat

2.800 à 6.000 cas de grossesse au titre de l’année scolaire 2012-2013. Les autorités Ivoiriennes se sont engagées à «vaincre» les grossesses en milieu scolaire en cette année académique 2014-2013 avec pour leitmotiv : « les grossesses en milieu scolaire, une nécessité de vaincre ce fléau ». La Direction de la coordination du Programme national de la santé scolaire et universitaire (Dc-Pnssu), a pris le taureau par les cornes. Le phénomène a été au centre d’une réflexion à Abidjan. Dr Karim Kouyaté, Directeur coordonnateur du programme, avant de donner les nouvelles orientations du Programme, insiste sur la «redynamisation» des Services de santé scolaire et universitaire (Sssu) par l’application des textes régissant le document de politique et qui demeure une opportunité pour l’ensemble du personnel impliqué dans le fonctionnement des médico-scolaires. Le choix du thème retenu pour cette année académique, Dr Kouyaté l’explique par la place de la jeunesse dans les interventions des services de santé en Côte d’Ivoire. Et comme perspectives, le Directeur coordonnateur du programme dégage une dizaine d’axes d’orientation pour l’exercice 2013-2014 qui contribueront « à réduire sensiblement le taux de grossesses en milieu scolaire, un fléau qui interpelle la conscience collective ». Notamment, l’élaboration d’un plan d’action annuel et un plan de suivi-évaluation avec un chronogramme de travail concis et de faire l’activité de visite médicale systématique en commençant par les classes préscolaires, primaires et secondaires. Le patron du Pnssu a également proposé de renseigner le logiciel de gestion de la santé des élèves et étudiants et d’élaborer un calendrier de conférences sur les IST/VIH sida, la santé de la reproduction, et les grossesses en milieu scolaire. Pour l’année scolaire 2012-2013, ce sont 5.076 cas de grossesses qui ont été enregistrés selon la Direction de la planification de l’évaluation et des statistiques (Dpes) du Ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique. Tous les ordres d’enseignement que sont le primaire et le secondaire sont touchés par ce phénomène avec une prédominance, dans la tranche d’âge de 11 à 15 ans, soit 77%. F.T

05:29 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.