topblog Ivoire blogs

15/10/2013

Côte d’Ivoire : le parti de Gbagbo exhorte le gouvernement à prendre des mesures d’apaisement Publié le lundi 14 octobre 2013 | Xinhua

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, parti de l’ex-président Laurent Gbagbo), Pascal Nguessan Affi, a exhorté lundi à Abidjan les autorités ivoiriennes à prendre des mesures d’apaisement. Pour M. Affi qui intervenait lors d’un entretien avec des médias, plusieurs actes tels que le dégel des avoirs des pro-Gbagbo, la libération des résidences occupées par des soldats, la mise en liberté des détenus pro-Gbagbo et le retour d’exil des proches de l’ex-président devront constituer la pierre angulaire de cet apaisement. "Le gouvernement et l’opposition doivent aller vite sur les questions qui vont entraîner la décrispation", a-t-il préconisé. "Le dialogue entre les deux parties est en cours, mais il traîne. Les avancées sont timides", a estimé le président du FPI. Pour Pascal Affi Nguessan, il est nécessaire de mettre fin au cycle de violences dans le pays et il appartient à tous les acteurs de s’inscrire dans le processus de réconciliation. "Sans réconciliation, il n’y a pas d’avenir pour le pays", a-t-il souligné, appelant à la cohésion des populations de manière à vivre dans la paix et la stabilité. La Côte d’ivoire tente d’emprunter la voie de la normalisation après la crise post-électorale aiguë qui a secoué le pays en 2010 et 2011, faisant au moins 3 000 morts et un million de déplacés. Un dialogue a été établi entre les autorités et l’opposition afin de réinstaurer un climat de confiance.

Les commentaires sont fermés.