topblog Ivoire blogs

19/10/2013

Gestion des Coges : L’implication des élus locaux, une exigence

1003196_563320220394885_2041504766_n.jpg

E n vue de susciter leur implication effective dans la gestion et le fonctionnement des Comités de gestion des établissements scolaires (Coges), les élus locaux que sont les maires et les présidents de conseils régionaux ont pris part à un séminaire relatif à la contribution des élus locaux et gouverneurs de districts à la gouvernance des Coges. Ce séminaire organisé par le ministère de l’Education nationale, à travers le Service national d’animation de promotion et de suivi des Coges (Snaps-Coges) a été ouvert, hier, sous la présidence du ministère d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, représenté par Bamba Cheick Daniel, directeur de cabinet du ministre Hamed Bakayoko. «Politique de transfert des compétences : contribution des élus locaux à la gouvernance des Coges». Au nom du ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko, Bamba Cheick Daniel s’est réjoui du thème. Selon lui, «Le thème est d’autant plus pertinent qu’il constitue en soi une invitation pour une collaboration plus étroite des élus locaux et gestionnaires de l’école. L’école se trouve au cœur du processus de décentralisation, politique volontaire, par excellence, au service du développement local. Le transfert des compétences et des moyens d’action aux collectivités locales se présente dès lors, comme la clé de voûte de cette approche participative qui requiert une implication effective des élus locaux dans la gestion de leur école». Il a instruit les élus à inscrire l’appui des Coges dans leur budget et en faire une priorité. Pour le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique, Kandia Camara, «les élus locaux, les maires, les présidents des conseils régionaux et les gouverneurs de districts sont les présidents des assemblées générales des Coges». Rappelant les objectifs de ce séminaire, elle a fait savoir qu’il s’agit de présenter aux élus locaux, les innovations apportées au cadre réglementaire des Coges, définir les stratégies d’opérationnalisation de l’appui des élus locaux aux Coges. L’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire et l’Assemblée des régions de Côte d’Ivoire ont réaffirmé leur soutien aux Coges. Kouadio Kouamé, coordonnateur du Snaps-Coges, s’est félicité de l’implication des élus dans la bonne marche des Coges pour une école ivoirienne à la pointe de l’excellence et qui répond aux attentes.

Jean Prisca

07:20 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.