topblog Ivoire blogs

22/10/2013

Financement des Coges : Les collectivités vont contribuer Publié le mardi 22 octobre 2013 | Le Patriote

Seminaire-SNAPS-COGES-Kandia.jpgUne innovation de taille dans le fonctionnement des comités de gestion des établissements scolaires (Coges). Ces organisations qui s’occupent de l’entretien des établissements scolaires pourront désormais compter sur l’appui budgétaire des collectivités territoriales. Notamment les mairies et les conseils régionaux. C’est en tout cas l’une des instructions fermes données par le directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Bamba Cheick Daniel, aux élus locaux. C’était le jeudi 17 octobre, à l’occasion du séminaire organisé par le ministère de l’Education nationale, à travers le service national d’animation, de promotion et de suivi des Coges (Snaps-Coges), à l’endroit justement des élus locaux. « Politique de transfert des compétences : contribution des élus locaux à la gouvernance des Coges », était le thème de ce séminaire qui a duré trois jours. Se félicitant de la justesse du thème, « une invitation pour une collaboration plus étroite des élus locaux et gestionnaires d’écoles », Bamba Cheick Daniel a indiqué que l’école se trouve au cœur du processus de décentralisation, au service du développement local. « Le transfert des compétences et des moyens d’action aux collectivités locales se présente dès lors, comme la clé de voûte de cette approche participative qui requiert une implication effective des élus locaux dans la gestion de leur école », a-t-il expliqué. C’est donc tout naturellement qu’il a instruit les élus locaux à inscrire l’appui des Coges dans leur budget et d’en faire une priorité. Allant plus loin, Kandia camara, ministre de l’Education nationale a fait savoir que « les élus locaux, les maires, les présidents des conseils régionaux et les gouverneurs de district sont le présidents des assemblées générales des Coges ». Le présent séminaire, a-t-elle ajouté, a donc pour objectif de présenter aux gestionnaires des collectivités, les innovations apportées au cadre réglementaire des Coges et définir les stratégies d’opérationnalisation de l’appui des élus locaux aux Coges. Message bien perçu par les élus car l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire et l’Assemblée des régions de Côte d’ivoire ont promis soutenir les Coges.

Dao Maïmouna

19:48 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.