topblog Ivoire blogs

09/11/2013

Mondial U17 : le Nigeria hisse l’Afrique sur le toit du monde Publié le samedi 9 novembre 2013 | APA

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Commencée le 17 octobre, avec quatre sélections africaines, la 13è édition du mondial de football des moins de 17 ans (U17) a pris fin, vendredi, aux Emirats Arabes Unis, avec le sacre du Nigéria qui a surclassé le Mexique (3-0), hissant le football africain de cette catégorie sur le toit du monde.

Retour sur le parcours des Africains dans cette compétition des cadets. Quatre nations africaines ont participé au banquet mondial du football des moins de 17 ans.

La Côte d'Ivoire, championne d'Afrique en titre de la catégorie, le Maroc, la Tunisie et le Nigéria constituaient le quatuor africain pour défendre le football du continent.

Ils ont, admirablement, bien rempli leur contrat en accédant tous au deuxième tour. Le Nigéria et le Maroc dominateurs, respectivement, des groupes F et C, la Tunisie deuxième du groupe D et la Côte d'Ivoire, meilleure troisième des groupes ABCD valident leur ticket pour les 1/8ème de finales.

A ce stade de la compétition où les matchs sont à élimination directe, le sort oppose deux équipes africaines. La Côte d'Ivoire et le Maroc s'affrontent dans un duel africain qui tourne à l'avantage des Eléphanteaux ivoiriens (2-1).

Le Nigéria se débarrasse de l'Iran (4-1) quand la Tunisie cale devant l'Argentine (1-3).Les deux équipes maghrébines restent, ainsi, à quai.

Le Nigéria et la Côte d'Ivoire portent désormais les espoirs africains pour la suite de la compétition. Le Nigéria en puissance affronte l'Uruguay, difficile à manœuvrer et la Côte d'Ivoire se frotte à une équipe technique d'Argentine.

A l'arrivée, les Ivoirines payent cash leur mauvaise entame du match pour perdre la face devant l'Argentine (1-2) malgré une deuxième mi-temps de grande facture.

Le Nigéria, sans forcer son talent, écarte l'Uruguay (2-0). C'est du 50/50 entre les continents africain et sud-américain qui s'affrontaient à travers ces deux rencontres de quart de finale.

Seul représentant du continent, le Nigeria fait parler sa puissance offensive, en demi-finale, face à la Suède (3-0) pour s'ouvrir la voie royale. Taiwo Awoniyi (21'), Samuel Okon (80') et Chidera Ezeh (81') refroidissent les Suédois qui rêvaient de faire plier l'échine aux Golden Eaglets après leur match nul (3-3)
dans le Groupe F.

Le 8 novembre, jour de finale, l'Afrique retient son souffle. Le Nigeria, triple vainqueur de l'épreuve, aux prises au champion en titre, le Mexique. Les Golden Eagles ne tremblent pas face à des Mexicains qu'ils avaient humiliés 6-1 en phase de poules, le 19 octobre dernier.

Un but contre son camp du milieu de terrain mexicain Erick Aguirre (9e), puis des réalisations de Kelechi Iheanacho (56e) et de Musa Muhammed (81e) scellent le sort d'une équipe mexicaine tombée sur plus fort qu'elle.

Cette victoire fait rentrer le Nigeria dans la légende de la coupe du monde de cette catégorie. Devenant le premier pays à remporter quatre fois le Mondial U17. Après les succès en 1985, 1993 et 2007, les Golden Eagles remportent la finale du tournoi face au Mexique. Le Nigéria à la puissance quatre, pourrait-on dire, devance le Brésil qui compte 3 titres.

Ce n'est pas tout. Au menu des récompenses à l'issue du tournoi, l'équipe du sélectionneur Manu Garba trône aux premières loges. Avec 6 réalisations, Kelechi Iheanacho termine deuxième meilleur buteur derrière le Suédois Valmer Berisha (7 buts). Toutefois, le Nigérian est élu meilleur joueur de la compétition.

Le titre de meilleur gardien revient, également, à son coéquipier Dele Alampsu qui n'a encaissé que 5 buts en 630 minutes de jeu. Même le trophée de l'équipe Fair-Play est tombé dans la besace des Nigérians. Un record exceptionnel !

Les statistiques font du Nigeria un champion costaud dont le parcours est des plus éloquents aux Emirats Arabes Unis. En effet, les poulains de Manu Garba remportent le tournoi avec six victoires et un match nul (3-3 contre la Suède en poules) pour 26 buts marqués et 5 buts encaissés.

Au total, l'Afrique partie avec 4 nations, revient avec tous les honneurs, grâce à la performance de rêve du Nigéria dans cette compétition. Et l'immense joie manifestée à Lagos, Dakar, Abidjan, Lomé, Tunis, Yaoundé…, confirme que l'Afrique était à l'unisson derrière le Nigéria. Salut champion !

HS/ls/APA

 

 

22:23 Écrit par BEN2013 dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.