topblog Ivoire blogs

14/11/2013

Attaques armées répétées dans l’Agneby Tiassa: la déclaration des élus et cadres de la région Publié le mercredi 13 novembre 2013 | Partis Politiques

CONTEXTE

MESDAMES ET MESSIEURS, CHERS AMIS DE LA PRESSE
Ces derniers jours, l’actualité politique nationale s’est polarisée sur le département d’Agboville.
Les problèmes de sécurité qui se posent dans cette région ont abondamment animé la presse écrite et audiovisuelle.
Cette actualité nationale ne peut laisser personne indifférent et pas plus que les fils et filles de la région de l’Agneby-Tiassa d’autant plus qu’il s’agit de la question majeure de la paix et de la sécurité dans notre pays qui vient de sortir d’une crise pénible.
Face à cette situation, les élus et cadres de l’ensemble de la Région de l’Agneby-Tiassa ne peuvent rester muets au risque d’être taxés de cautionner et d’entretenir cette situation.
C’est pourquoi, ils ont décidé de faire une déclaration pour faire connaitre au Gouvernement et à l’opinion nationale et internationale leur position.

Mesdames et Messieurs, chers amis de la presse,
Je voudrais, au nom des élus et cadres de l’Agneby-Tiassa, vous dire merci pour votre présence nombreuse et diversifiée qui nous rassure d’une large diffusion de notre déclaration.






DECLARATION

Depuis la fin de la crise postélectorale, notre région, la région de l’Agneby-Tiassa a fait l’objet de six attaques perpétrées par des inconnus. Ces attaques se sont malheureusement soldées par trois pertes en vie humaine du côté des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et une vingtaine d’arrestations au sein de la population pour nécessité d’enquêtes.
Face à ces attaques répétées et après analyse de la situation, nous, élus et cadres, toutes sensibilités politiques confondues, et au nom de toutes les populations, voulons élever devant la nation une vive protestation et dénoncer avec la plus grande fermeté ces agissements qui jettent le discrédit sur notre région si durement éprouvée par la crise postélectorale. La Côte d’Ivoire, pays émergeant en 2020, ne peut réaliser cette noble ambition à condition que la paix et la sécurité soient garanties par tous.
Les élus et cadres de la région appellent les populations à rester vigilantes et à dénoncer tous les comportements susceptibles de mettre en mal la paix et la sécurité dans la région. Ils les invitent à demeurer dans l’esprit républicain comme elles ont su le montrer depuis toujours.
Les élus et cadres s’engagent à combattre toutes les actions d’où qu’elles viennent et qui ont pour seul objectif de marginaliser la région face aux grands programmes de développement et à confiner ses populations dans la pauvreté et la misère.
Les élus et cadres adressent leurs remerciements au Président de la République pour les dispositions que le gouvernement a bien voulu prendre pour assurer la sécurité des personnes et des biens dans la région.
Les élus et cadres prennent l’engagement d’œuvrer de concert avec le gouvernement pour garantir la paix et la sécurité dans la région.

Fait à Abidjan le mercredi 13 novembre 2013.

01:58 Écrit par BEN2013 dans Politique, Réaction | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.