topblog Ivoire blogs

28/12/2013

Toumani Touré accusé de « haute trahison » par le gouvernement de IBK

2012-03-22T054354Z_1286515611_GM1E83M129701_RTRMADP_3_MALI-ARMY.jpg

Le gouvernement malien a saisi ce vendredi le Parlement, qui abrite également la Haute cour de justice, afin de traduire en justice l’ancien chef d’état Amadou Toumani Touré, « ATT », qu’il incrimine de haute trahison.

Dans leur communiqué, les autorités de Bamako reprochent à « ATT », élu en 2002, puis réélu en 2007 et chassé du pouvoir en mars 2012 par un coup d’Etat, à un mois de la fin de son mandat, de n’avoir pas assumé ses responsabilités de chef suprême des armées en « facilitant la pénétration et l’installation des forces étrangères sur le territoire national, notamment en ne leur opposant aucune résistance ».

Le gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keita, le critique aussi pour avoir « participé à une entreprise de démoralisation de l’armée caractérisée par les nominations de complaisance d’officiers et de soldats incompétents et au patriotisme douteux à des postes de responsabilité, au détriment des plus méritants entraînant une frustration qui nuit à la défense nationale ».

La faiblesse de l’ex président devant l’insurrection Touareg dans le septentrion du pays a été mise en avant par les putschistes de mars 2012, pour justifier leur coup d’Etat, qui a lui-même précipité le contrôle du nord par des extrémistes islamistes armés.

A T T réside depuis plusieurs mois au Sénégal.

BBC Afrique

22:34 Écrit par BEN2013 dans Actualités internationales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.