topblog Ivoire blogs

13/01/2014

Séraphin Prao, enseignant-économiste : “Le problème des fonctionnaires est loin d’être résolu” Publié le samedi 11 janvier 2014 | Nord-Sud

“L’augmentation et le déblocage des salaires sont des mesures qui ne résolvent pas le problème des fonctionnaires. Cela s’explique par le traitement même des fonctionnaires et agents de l’Etat. Est-ce que le fonctionnaire ivoirien est bien payé ? Est-ce qu’il vit décemment grâce à son seul salaire ? Telles sont les préoccupations qu’il faut aborder sans état d’âme. Car, à la vérité, les travailleurs de l’administration sont mal payés au regard du niveau de vie de la population. En outre, selon le président de la République lui-même, les effets de la hausse et du déblocage des salaires seront étalés sur cinq ans. C’est vrai, et il faut le saluer, que les efforts faits par le gouvernement en prenant cette mesure sont importants. Ce sont 137 milliards FCfa qui seront déboursés pour améliorer le traitement des fonctionnaires. Mais en affirmant que les effets seront étalés sur cinq ans, le chef de l’Etat reconnaît que cette mesure n’est pas immédiate. C’est dire que les fonctionnaires ne doivent pas jubiler trop vite. Enfin, il faut relever que le fonctionnaire vit dans un pays. C’est pourquoi il faut lutter contre la vie chère dans cet Etat. Et pour cause, si le coût de la vie est élevé, les actions initiées pour accroître ses revenus ne serviront à rien. Or, il est de notoriété que la vie est chère en Côte d’Ivoire. Les maisons coûtent cher, l’eau, l’électricité, la nourriture ont des prix exorbitants. Dès lors, l’augmentation faite ne peut contribuer à améliorer le quotidien des salariés du public ».

Propos recueillis par Ahua K.

08:30 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.