topblog Ivoire blogs

10/02/2014

Education/ Actualisation des fichiers 2013-2014: 10 à 15000 élèves introuvables Publié le lundi 10 fevrier 2014 | Le Patriote

directeur.jpg

10 .à 15.000 élèves sont introuvables. Ils sont hors du fichier encore moins de la plateforme du ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (MENET). Ces chiffres ont été révélés par le Sous-directeur du Système d’Information de la Direction de la Planification, de l’Evaluation et des Statistiques (DPES) au ministère de l’Education nationale, Coulibaly Gninhoyo samedi dernier, lors d’une conférence de presse à la DPES, à la Tour D, au Plateau. Le fait que ces élèves soient absents de la plateforme, s’explique selon M. Coulibaly, par le fait qu’ils son inscrits dans une école non autorisée. « Chaque établissement d’enseignement scolaire dispose d’un code. Si un établissement n’a pas de code, c’est qu’il est fictif », a précisé le Sous –directeur du Système d’Information. Dressant le bilan d’actualisation des fichiers des élèves à mi-parcours, Coulibaly Gninhoyo a indiqué que ce sont 1 million 267.802 élèves du secondaire qui sont inscrits à ce jour sur la plateforme contre 918.760 inscrits au cours de l’année scolaire 2012-2013. Soit une progression de 38%. Mais sur 1 million 267.802 élèves inscrits en ligne, ce sont, à en croie le Sous –Directeur du Système d’Information, 1million 251.068 qui sont déjà actualisés dans le fichier 2014 depuis le lancement de cette opération en octobre 2013. Le taux d’actualisation des élèves dans le fichier 2013-2014 est estimé selon Coulibaly Gninhoyo à 98,68%. « C’est une grande satisfaction, dans la mesure où en 2012-2013, nous étions à 80 % jusqu’au mois de juillet 2013 », a-t-il lancé. Soulignant que les élèves ‘’actualisés ’’dans le fichier 2014 n’auront aucune difficulté à faire leur inscription en ligne à la rentrée prochaine des classes. Il a ainsi invité les parents d’élèves à s’approprier cette opération qui est gratuite. «Pour vérifier si l’élève est bel et bien sur la plateforme, il suffit, à partir du téléphone mobile, d’envoyer ‘‘ actu suivi d’un espace suivi du matricule au 98077’’. Si l’enfant n’est pas actualisé, les parents d’élèves doivent interpeller l’établissement», a-t-il fait remarquer. En tout cas, le Sous –Directeur du Système d’Information à la DPES a signifié que l’opération d’actualisation des élèves qui relève des établissements d’accueil, consiste à la confirmation effective de l’élève dans l’établissement et à l’ajout des informations complémentaires pour les candidats en classe d’examen. L’enjeu de cette opération, a insisté M. Coulibaly, est de maitriser l’effectif et d’avoir une base de données fiables des élèves de Côte d’Ivoire.

Anzoumana Cissé

07:12 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.