topblog Ivoire blogs

11/02/2014

Fin de la crise au sein du handball ivoirien / Les acteurs s’engagent à œuvrer ensemble / Voici les décisions arrêtées Publié le mardi 11 fevrier 2014 | L’Inter

Les acteurs du handball ivoirien ont décidé ''d’œuvrer ensemble dans le cadre du fonctionnement de la Fédération ivoirienne de handball (FIHB), présidée par le Dr. Ouéréga Joseph''. C'est l'engagement fort pris en présence du ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, hier lundi 10 février, par les protagonistes dans la crise qui secoue le handball ivoirien depuis janvier 2013. Au terme de la rencontre d'hier, les deux parties se sont accordées sur plusieurs points notamment la révision des textes aux standards internationaux, lors d'une assemblée générale regroupant l'ensemble des clubs avant le 15 mars prochain. Il sera également mis en place un ''Comité paritaire devant procéder aux réglages techniques nécessaires''. La déclaration commune paraphée par les clubs et centre de formation représentés par Zéhi Sébastien, la Fédération ivoirienne de Handball par le président Ouéréga et le ministère des Sports, Moumouni Sylla, directeur de cabinet, précise que ''l'accord scellé'' hier lundi 10 février ''met fin à la crise'' qui prévaut au sein du handball ivoirien depuis le 20 janvier 2013. Le mercredi 5 février 2014, le ministre des Sports Alain Lobognon a appelé autour d’une même table, tous les acteurs du handball afin d’inviter les uns et les autres à taire leurs divergences et à travailler ensemble pour le retour de la petite balle sur la scène nationale et internationale. Les deux parties n'ont posé aucune objection à travailler ensemble dans l’intérêt du hand-ball ivoirien. Le colonel Joseph Ouéréga, le président élu de la FIHB, a affiché sa volonté de faire des concessions et d’ouvrir son bureau à ses adversaires. Pour sa part, Sébastien Zéhi, parlant au nom de l'autre tendance, a également montré sa disponibilité à la réconciliation. Et le vendredi 7 février 2014, lors d'une réunion présidée par Moumouni Sylla, le directeur de cabinet du ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, à la Salle de Conférence du ministère, ils ont posé des actes importants qui traduisent leur volonté d'œuvrer ensemble pour le bonheur du handball ivoirien. Après les échanges, les deux parties ont accepté de participer ensemble aux activités et compétitions organisées par la FIHB. Et quelques réglages techniques devaient être effectués, en présence d’un représentant de chaque partie, sous la supervision du ministère. Depuis hier lundi 10 février, c'est chose faite. Les deux parties ont accordé leurs violons pour le bonheur du handball ivoirien.

A.CAMARA

06:33 Écrit par BEN2013 dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.