topblog Ivoire blogs

01/03/2014

Université de Cocody : Le Conseil suspend provisoirement la police universitaire Publié le samedi 1 mars 2014 | Notre Voie

Suspension provisoire des activités de la police universitaire en attendant d’adresser un courrier au ministère de l’Enseignement supérieur en vue du retrait définitif de cette police de l’université de Cocody. C’est la principale décision entérinée hier, à l’issue de la rencontre entre le conseil de cette institution et les syndicats d’étudiants à la salle de conférence de la Présidence. Selon Kpêtrê Zagadou, secrétaire général de la Ligue ivoirienne des groupements estudiantins et scolaires (Liges), le départ des agents de la police universitaire du campus de Cocody est la seule condition à la reprise des cours dans cette université. «Face aux agressions multiples dont nous sommes victimes de la part de cette milice, nous ne nous sentons plus en sécurité. Nous ne pouvons plus composer avec eux. Il y va de notre vie et de la poursuite de nos études», a indiqué le leader syndical estudiantin, qui a salué la décision de la présidente de l’université de mettre à la disposition des étudiants, à partir de lundi prochain, l’amphi A du District d’Abidjan pour suivre des cours. «C’est une grande victoire pour nous les étudiants sur ces deux points. Le conseil de l’université qui est soucieuse du bon fonctionnement de l’institution a vu juste en prenant ces décisions souveraines. Mais, nous avons dit au conseil qu’il doit produire un communiqué à ce sujet à la Télévision et dans la presse pour nous rassurer», a ajouté le Sg de la Liges. Le professeur Ly Ramata, présidente de l’université de Cocody, a souhaité que les cours reprennent le lundi 3 mars prochain sur le campus. Mais cette reprise des cours est hypothéquée vu que les enseignants, absents à la rencontre d’hier, ont signifié, par la voix de leurs structures, à l’instar de la Coordination nationale des enseignants et des chercheurs (Cnec), que la condition à leur présence dans les salles et les amphis est le départ de la police universitaire du campus de Cocody. Pour une question de sécurité. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Cissé Bacongo, a affirmé, lors de la récente rencontre avec les syndicats d’étudiants, que la police universitaire est maintenue sur le campus de Cocody malgré les plaintes contre les agents, à la suite des actes répréhensibles et condamnables commis sur les étudiants et la perturbation des cours, la semaine dernière.

Didier Kéi

04:34 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.