topblog Ivoire blogs

02/03/2014

La ministre Kandia Camara lance la campagne "Zéro grossesse à l’école" à Bondoukou Publié le samedi 1 mars 2014 | AIP

kandia.jpg

Bondoukou - La ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (MENET), Kandia Camara a procédé officiellement, vendredi, au lancement de la campagne "Zéro grossesse à l’école", à Bondoukou, environ 429 km au nord-est d’Abidjan, (région du Gontougo).

"Je lance un appel solennel à tous et à chacun pour engager, de façon énergique, le combat contre ce fléau qui est désormais un fait de société", a indiqué Mme Kandia, soulignant pouvoir compter particulièrement sur l’engagement individuel et collectif des chefs traditionnels et des dignitaires religieux pour gagner le pari "Zéro grossesse à l’école".

Selon la MENET, quelque 5076 cas ont été enregistrés pour l’année 2012-2013 dont 292 cas dans la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique de Bondoukou qui compte déjà 152 cas pour l’année en cours.

La ministre Kandia Camara a exhorté également tous les acteurs internes du système éducatif à installer des clubs de lutte contre les grossesses dans chaque établissement.

Le plan accéléré de lutte contre les grossesses en milieu scolaire 2013-2015 a été présenté par la directrice de la mutuelle des œuvres sociales en milieu scolaire (DMOSS), Dr Ouattara Joséphine Yéné. Il se décline en sept grandes stratégies, notamment créer un environnement favorable pour la campagne "zéro grossesse à l’école", informer, éduquer et communiquer avec les élèves sur la santé sexuelle et de reproduction(SSR) pour un changement de comportement ainsi qu’à utiliser les TIC dans la promotion de l’offre des services en santé sexuelle et de reproduction des jeunes.

Le représentant adjoint de l’UNFPA en Côte d’Ivoire, Kaboré Saidou a affirmé, "nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner le ministère dans la campagne dénommée "Zéro grossesse à l’école", avec ses stratégies pertinentes qui nous permettront, de redonner à l’école ses vertus et la soutenir dans sa dynamique de création d’un environnement favorable à l’épanouissement des adolescents et des jeunes à l’école".

Des représentants des ministres de la Justice et des Droits de l’Homme, de la Santé et de la Lutte contre le sida, de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant ainsi que des autorités administratives, traditionnelles et religieuses ont assisté au lancement de la campagne.

La grossesse est l’une des causes notamment de redoublements, d’abandons scolaires, de propagation d’IST et de VIH ainsi que parfois de décès liés aux avortements clandestins.

ns/ask

08:17 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.