topblog Ivoire blogs

07/04/2014

Le MIDD réclame 60 milliards de FCFA à l’Etat Publié le dimanche 6 avril 2014 | AIP

comoé.jpg

Gagnoa – Le secrétaire général national du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD), Mesmin Komoé, réclame 60 milliards de FCFA à l’Etat, au titre des ‘’arriérés d’indemnité de logement et de bonification indiciaire cumulés’’ depuis 2008-2009, menaçant de rentrer en grève si cet argent n'est pas payé.

M. Komoé a justifié l’origine de cette ardoise due au MIDD par l’Etat, expliquant que l’Etat reste devoir individuellement à chacun des instituteurs fonctionnaires membres du MIDD qui a commencé le service avant l’année 2009, environ 1.280.000 FCFA. « Donc ça fait globalement une enveloppe de 60 milliards de FCFA », a estimé le chef de file du MIDD, soulignant que l’Etat n’aura aucune difficulté à dégrever cette dette sur une enveloppe budgétaire de 4.000 milliards de FCFA, au titre de son budget 2014.

Au nom de tous les militants du MIDD et particulièrement de ses camarades de la section de Gagnoa qu’il rencontrait vendredi dans le cadre d’une tournée d’information et de remobilisation des militants du syndicat, il a interpellé l’Etat, afin que le paiement de la dette due aux instituteurs fonctionnaires soit exécuté.

« Nous interpellons d’abord l’Etat. Il faut que l’Etat nous dise comment il va nous payer. S’il y a une oreille attentive, nous allons saluer et accueillir favorablement cela. Nous sommes en effet disposés à discuter, au cas où le paiement ne peut pas se faire en une seule fois, d’un éventuel chronogramme ou échéancier», a-t-il dit, refusant toute idée d’abandon de cette dette à l’Etat de Côte d’Ivoire, faisant planer la menace d’une grève.

‘’En tant que structure syndicale, le MIDD se réserve le droit de toutes actions de masse pour attirer l’attention de l’Etat sur l’affaire du reliquat dû à ses membres, si d’aventure aucune oreille attentive n’est prêtée à cette question, après un certain nombre de délai que notre assemblée générale (AG) va définir’’, a-t-il prévenu, bénéficiant à l’applaudimètre du soutien de ses camarades qui ont pris massivement d’assaut la salle polyvalente pour l’écouter.

La tournée de sensibilisation, d’information et de remobilisation des militants du MIDD depuis deux mois, fait de Gagnoa, la 37ème étape dans les 187 sections que compte ce syndicat. Gagnoa a été la dernière des trois localités de la région du Gôh visitées par le patron du MIDD et sa délégation, après Oumé et Diégonéfla.

ja/cmas

04:44 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.