topblog Ivoire blogs

30/10/2014

Plateau: hier Des instituteurs adjoints dispersés par la police Publié le jeudi 30 octobre 2014 | Notre Voie

De nombreux instituteurs adjoints ont manifesté hier matin devant le ministère de la Fonction publique, au Plateau. Ils ont été dispersés par les forces de l’ordre à la fin de leur manifestation après qu’ils ont réclamé aux responsables de ce ministère, leur reversement au grade B3 dans la catégorie des instituteurs ordinaires. Ils affirment avoir été reçus par Hlyh Lakoun Charles, conseiller technique à ce ministère. Qui leur a fait savoir que c’est le ministère de l’Education nationale qui doit faire le premier pas. Ils se sont retrouvés ensuite à l’Epp Amon d’Aby au Plateau pour un meeting. Mais, ils ont été dispersés par la police, cette fois-ci, à coups de gaz lacrymogènes. Ils estiment qu’ils sont titulaires du Certificat d’aptitude pédagogique (Cap) depuis 2009 et qu’ils méritent aujourd’hui d’être des instituteurs ordinaires même s’ils ne sont pas titulaires du baccalauréat comme les instituteurs ordinaires. « Nous sommes 16.000 instituteurs adjoints à avoir obtenu le Cap depuis 2009, l’équivalent aujourd’hui du baccalauréat. Et depuis cette date, nous attendons notre reversement dans le corps des instituteurs ordinaires  » a indiqué Berté Ousséni, Sg national adjoint du Collectif des instituteurs adjoints de Côte d’Ivoire.

Charles Bédé

Ils sont plutôt titulaires d'un CEAP...

06:34 Écrit par BEN2013 dans Humeur, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.