topblog Ivoire blogs

04/11/2014

Un chef de l’Etat intérimaire civil doit être désigné rapidement au Burkina Faso (Laurent Fabius) Publié le mardi 4 novembre 2014 | Xinhua

addis-abeba_mali.7.jpg

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a indiqué lundi soir dans une déclaration, qu'un "chef de l'Etat intérimaire civil doit être désigné rapidement" au Burkina Faso "afin de conduire le pays vers des élections".

La France continue de suivre avec "la plus grande attention" la situation au Burkina Faso et salue le courage du peuple burkinabè dans sa mobilisation pour la démocratie. Elle se félicite du travail de la mission conjointe de la CEDEAO, de l'Union africaine et des Nations Unies, a précisé le chef de la diplomatie française.

La France appelle tous les acteurs à poursuivre leurs consultations afin de mettre en place dans les meilleurs délais une solution qui s'inscrive dans le cadre constitutionnel du Burkina Faso. A cet effet, un chef de l'Etat intérimaire civil doit être désigné rapidement afin de conduire le pays vers des élections, a poursuivi M. Fabius.

Le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida, désigné par l'armée burkinabè comme chef de la transition, a promis lundi une transition "dans un cadre constitutionnel" dans le "plus bref délai" lors d'une rencontre avec des diplomates.

Selon M. Zida, le pouvoir exécutif sera conduit par un organe de transition dans un cadre constitutionnel, précisant que cet organe de transition sera dirigé par une "personnalité consensuelle" désignée par tous les acteurs de la vie nationale.

L'Union africaine (UA) a annoncé lundi donner deux semaines à l'armée du Burkina Faso pour que celle rende le pouvoir aux civils.

 

06:15 Écrit par BEN2013 dans Actualités internationales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.