topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

24/11/2014

Les écoles primaires publiques de Bouaké paralysées par une grève des instituteurs adjoints Publié le lundi 24 novembre 2014 | APA

Lancement_primaire_17jan14 (4).JPG

Bouaké (Côte d’Ivoire) - Plusieurs écoles primaires publiques de Bouaké (379 km au Nord d'Abidjan) ont été fortement perturbées, lundi, par un mouvement de grève de 48 heures déclenché par l’Association des instituteurs adjoints de Côte d’Ivoire (AIACI), a constaté APA sur place dans la métropole du Nord.

Les grévistes qui ont bruyamment fermé des écoles, réclament un reclassement de leur profil de carrière. De l'école primaire publique (EPP) Plateau au quartier Djamourou à l'EPP IRDO au quartier Air France en passant par l'EPP Mamianou au quartier Koko, les salles de classe sont désertées par les apprenants qui ont été priés de rentrer à la maison.

‘'Nous observons aujourd'hui cette grève parce que nous n'avons pas été écoutés par notre hiérarchie", a déclaré à APA Ibrahiman Karamoko, membre de l'Association des instituteurs adjoints de Côte d'Ivoire.

"Nous demandons simplement un reclassement automatique du profil d'instituteur adjoint à instituteur ordinaire c'est-à-dire, passer du grade IA à B3" a-t-il ajouté en soulignant que 21000 instituteurs adjoints sont concernés par cette grève.

CK/ls

23:27 Écrit par BEN2013 dans Humeur, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.