topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/02/2015

Côte d’Ivoire : la classe politique unie autour des Eléphants vainqueurs de la CAN 2015 Publié le mardi 10 fevrier 2015 | Xinhua

10868212_779971755406476_7141126826140054752_n.jpg

Comment
 

 

       

 


ABIDJAN -- Tous bords confondus, les partis politiques ivoiriens saluent la victoire dimanche en Guinée équatoriale de la sélection nationale à la CAN-2015 et appellent à l'unité nationale. "Toutes mes félicitations aux Eléphants qui nous ont prouvés, par leur remarquable performance, qu'unie et rassemblée, la Côte d' Ivoire est capable de plus grandes victoires", écrit Amara Essy, ex-ministre des Affaires étrangères et candidat déclaré à l' élection présidentielle d'octobre.

L'ancien chef de l'Etat ivoirien, Henri Konan Bédié, (1993-1999) , président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) adresse également ses "vives félicitations" aux Eléphants footballeurs qui ont obtenu avec "panache le titre continental de champions d' Afrique".

"Je m'associe à tous les Ivoiriens et aux nombreux amis de la Côte d'Ivoire pour leur adresser mes vives félicitations, ils montrent aux jeunes générations la voie à suivre, celle de l'effort, du travail continu, du courage et de la détermination, seul gage du succès", ajoute le président du PDCI (allié d' Alassane Ouattara, au pouvoir).

Les Eléphants de Côte d'Ivoire ont battu aux tirs au but (9-8) les Black stars du Ghana en finale de la 30ème édition de la CAN le Ghana, 23 ans après leur premier sacre contre le même adversaire. "Comme en 1992, les Ivoiriens, toutes tendances politiques, ethniques, culturelles et religieuses confondues sont descendus comme un seul homme dans les rues pour chanter, danser et pleurer de joie après le coup de sifflet final de l'arbitre", écrit le Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir).

Avec la cohésion nationale mise à mal par la rébellion armée de 2002 ponctuée par la meurtrière post-électorale de 2010-2011, les Eléphants se présentaient comme un ciment pour l'unité nationale.

"Oui les Ivoiriens sont capables de joies communes sincères et véritables malgré leurs divergences et leurs oppositions", écrit encore le parti de M. Ouattara qui appelle les Ivoiriens à être " unis" malgré leurs "divergences" pour "affronter les défis communs en vue de sortir du sous-développement".

Même son de cloche au Front populaire ivoirien (FPI), de l'ex président Laurent Gbagbo, "heureux" d'avoir été invité par le gouvernement à accompagner la sélection nationale en Guinée équatoriale.

"Nous voulons saluer cet acte et encourager le gouvernement à continuer à poser des actes d'unité autour de la nation, parce que c'est là où il y a l'unité qu'il y a la paix, la victoire et le bonheur", souligne le FPI.

Les champions d'Afrique arrivent de Malabo, la capitale équato- guinéenne, en fin de matinée.

Ils seront accueillis à l'aéroport d'Abidjan par le président Alassane Ouattara avant une parade sur la principale artère qui conduit au stade Félix Houphouët-Boigny où une grande fête populaire sera organisée. Pour permettre aux Ivoiriens de fêter leurs champions, le gouvernement a décrété la journée de lundi férié, chômé et payé.

07:56 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.