topblog Ivoire blogs

24/12/2014

Péage sur le 3ème pont: les tarifs connus Publié le mercredi 24 decembre 2014 | Notre Voie

Echangeur-0001.jpg

A partir du 2 janvier 2015, les usagers devant emprunter le 3ème pont devront débourser de l’argent en fonction du gabarit de leurs véhicules. Le gouvernement a décidé des prix et les a rendus publics, hier. Ainsi, les véhicules de tourisme paient 500 fcfA, les véhicules de transport 1500 fCfA, les véhicules poids lourds 3000 fCfA. L’information a été donnée, hier, à l’immeuble Sciam, à Abidjan-Plateau, par le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, lors d’une conférence de presse. Le ministre a précisé que l’etat va subventionner à 50% le passage des véhicules de tourisme qui représentent 80% du trafic sur le pont. il a indiqué que l’entreprise concessionnaire, Socoprim va gérer l’ouvrage pendant 30 ans. Le ministre des transports, Gaoussou touré, a promis que les transporteurs ne vont pas répercuter le coût du péage sur leurs tarifs.

Gomon Edmond

05:47 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

La Côte d’Ivoire compte 23 millions d’habitants (officiel) Publié le mercredi 24 decembre 2014 | Xinhua

Conseil-Ministre-Yakro-PP-0001.jpg

La Côte d’Ivoire compte 23 millions d’habitants, dont 5,4 millions d’étrangers selon les résultats du dernier recensement national effectué, a révélé mardi le porte-parole du gouvernement Bruno Koné.

Selon M. Koné, parmi cette population figurent 8 à 9 millions d’Ivoiriens majeurs, potentiellement en mesure de voter aux élections de 2015.

"Près de 78% de la population a moins de 35 ans, ce qui fait de la Côte d’Ivoire un pays relativement jeune", a noté le porte-parole.

Celui-ci a par ailleurs commenté qu’avec 5,4 millions d’étrangers vivant sur son sol, la Côte d’Ivoire continue d’être un gros pays d’immigration.

Selon ces résultats, la Côte d’Ivoire compte désormais 49,7% de la population vivant en zone urbaine contre 50,3 % vivant en zone rurale. Et le taux de croissance démographique annuel est de 2, 6 % contre 3, 8% en 1975 et 3, 3% en 1998.

"Cela signifie que notre population continue de croître de façon relativement importante et c’est une croissance mieux contrôlée", a précisé le porte parole du gouvernement.
Le nouveau recensement relève en outre que la population compte 51,7% d’hommes contre 48,3% de femmes.

A en croire Bruno Koné," cette situation est due au nombre important d’hommes qui immigrent vers la Côte d’Ivoire".

 

05:33 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Le savez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

10/11/2014

Des cours sur l’Ebola dispensés aux élèves à Tiassalé Publié le samedi 8 novembre 2014 | AIP

cours d'ebola.JPG

Des cours spéciaux sur la maladie à virus Ebola ont été dispensés aux élèves des établissements scolaires de Tiassalé, en vue de les aider à se prémunir contre la maladie.

La direction départementale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (DDNET) en est l'initiatrice. Ainsi, les cours élaborés par l’antenne de la formation pédagogique d’Agboville ont permis aux élèves d'être instruits sur le mode de contamination du virus, ses signes cliniques et les moyens de sa prévention.

Le représentant du préfet, le secrétaire général de préfecture, Kouakou Yao a lancé officiellement les enseignements.

Une épidémie de la maladie à virus Ebola sévit depuis le premier trimestre 2014 en Afrique de l'Ouest, où quelque 4800 personnes en sont mortes. Aucun cas n'est enregistré en Côte d'Ivoire. Le gouvernement a arrêté depuis lors un train de mesures préventives, rappelle-t-on.

05:00 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Notre école, Santé | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

11/08/2014

TOUT SAVOIR SUR LE VIRUS D'‪#‎EBOLA‬ Publié par: Schéma - Lavane Murphy

ebola2.jpg

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (‪#‎OMS‬), la fièvre hémorragique Ébola est l’une des maladies virales les plus virulentes connues chez l’homme. Ce virus, qui existe sous 5 formes différentes, a été identifié pour la première fois en 1976 à l’ouest du ‪#‎Soudan‬ et en République Démocratique du ‪#‎Congo‬ (ex-‪#‎Zaïre‬). C’est le village atteint au Congo qui se situait près de la rivière Ébola qui a donné son nom à la maladie.

La fièvre hémorragique à virus Ébola est une maladie virale aiguë se caractérisant souvent par une brusque montée de la température, une faiblesse intense, des myalgies, des céphalées et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Comme pour le coronavirus, on soupçonne les chauves-souris d’être à l’origine du virus. Mais, selon l’OMS, le virus Ébola s’introduit dans la population humaine par contact étroit avec le sang, les sécrétions, les organes ou les liquides biologiques d’animaux infectés. En Afrique, l’infection a été constatée après la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d’antilopes des bois et de porcs-épics infectés retrouvés morts ou malades dans la forêt tropicale.

Il n’existe actuellement aucun traitement ni vaccin contre cette fièvre hémorragique qui tue jusqu’à 90% des personnes infectées.

QUELQUES MESURES DE PRÉCAUTION DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

-Se laver régulièrement et soigneusement les mains à l'eau et au savon
-Éviter de serrer les mains et de faire les accolades
-Éviter de consommer la viande de brousse
-Éviter de manipuler les corps...etc...

Signalons au passage que c'est à 19 heures GMT que les combinaisons de protection pour le traitements des malades du virus d"Ebola viennent d'atterrir à ‪#‎Odienné‬,le malade est dans un état critique en ce moment.

Nous suivrons l'évolution de la situation pour vous

Source: Indigné De Cote D'ivoire

TOUT SAVOIR SUR LE VIRUS D'#EBOLA

Publié par: Schéma - Lavane Murphy

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (#OMS), la fièvre hémorragique Ébola est l’une des maladies virales les plus virulentes connues chez l’homme. Ce virus, qui existe sous 5 formes différentes, a été identifié pour la première fois en 1976 à l’ouest du #Soudan et en République Démocratique du #Congo (ex-#Zaïre). C’est le village atteint au Congo qui se situait près de la rivière Ébola qui a donné son nom à la maladie.

La fièvre hémorragique à virus Ébola est une maladie virale aiguë se caractérisant souvent par une brusque montée de la température, une faiblesse intense, des myalgies, des céphalées et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Comme pour le coronavirus, on soupçonne les chauves-souris d’être à l’origine du virus. Mais, selon l’OMS, le virus Ébola s’introduit dans la population humaine par contact étroit avec le sang, les sécrétions, les organes ou les liquides biologiques d’animaux infectés. En Afrique, l’infection a été constatée après la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d’antilopes des bois et de porcs-épics infectés retrouvés morts ou malades dans la forêt tropicale.

Il n’existe actuellement aucun traitement ni vaccin contre cette fièvre hémorragique qui tue jusqu’à 90% des personnes infectées.

QUELQUES MESURES DE PRÉCAUTION DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

-Se laver régulièrement et soigneusement les mains à l'eau et au savon
-Éviter de serrer les mains et de faire les accolades
-Éviter de consommer la viande de brousse
-Éviter de manipuler les corps...etc...

Signalons au passage que c'est à 19 heures GMT que les combinaisons de protection pour le traitements des malades du virus d"Ebola viennent d'atterrir à #Odienné,le malade est dans un état critique en ce moment.

Nous suivrons l'évolution de la situation pour vous

Source: Indigné De Cote D'ivoire

08:12 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

EBOLA: LE GOUVERNEMENT IVOIRIEN PREND DE NOUVELLES MESURES DE PREVENTION

Ebola.jpg

L’OMS ayant déclaré la maladie à virus Ebola comme étant une Urgence de Santé Publique de Portée mondiale, le Gouvernement de Côte d’Ivoire décide des mesures suivantes :
1. La suspension jusqu’à nouvel ordre des vols d’Air Côte d’Ivoire à destination et en provenance des pays affectés par la maladie à virus Ebola ;
2. L’interdiction jusqu’à nouvel ordre, à toutes les compagnies aériennes de transporter des passagers en provenance des pays touchés par la maladie à virus Ebola à destination de la Côte d’Ivoire ;
3. Tous les passagers à leur arrivée à l’aéroport Félix Houphouët Boigny seront soumis à la prise de température avec le thermomètre à infrarouge ;
4. La mise en place d’un dispositif de lavage des mains dans les aéroports ;
5. Le renforcement des mesures de contrôle sanitaire et de screening aux frontières terrestres aériennes et maritimes avec une forte implication des autorités préfectorales, coutumières et religieuses ;
6. Le renforcement de la protection sanitaire des agents de santé dans l’exercice de leurs fonctions aux postes avancés comme dans les établissements sanitaires ;
7. La mise en place d’un dispositif de prise en charge des éventuels malades ;
8. L’information des populations sur les mesures d’hygiène prises dans les lieux de grands rassemblements tels que les hôpitaux et les administrations publiques ;
9. Les dispositions et mesures préventives prises jusqu’à ce jour restent en vigueur.
Par ailleurs le gouvernement recommande aux populations de se laver régulièrement et soigneusement les mains à l’eau et au savon, d’éviter de serrer les mains et de faire des accolades.
Pour rappel, la maladie se propage surtout à partir des fluides corporels c'est-à-dire la sueur, le sang, la salive etc.
Fait à Abidjan, le 10 Aout 2014
Le Porte Parole du Gouvernement

EBOLA: LE GOUVERNEMENT IVOIRIEN PREND DE NOUVELLES MESURES DE PREVENTION
L’OMS ayant déclaré la maladie à virus Ebola comme étant une Urgence de Santé Publique de Portée mondiale, le Gouvernement de Côte d’Ivoire décide des mesures suivantes :
1. La suspension jusqu’à nouvel ordre des vols d’Air Côte d’Ivoire à destination et en provenance des pays affectés par la maladie à virus Ebola ;
2. L’interdiction jusqu’à nouvel ordre, à toutes les compagnies aériennes de transporter des passagers en provenance des pays touchés par la maladie à virus Ebola à destination de la Côte d’Ivoire ;
3. Tous les passagers à leur arrivée à l’aéroport Félix Houphouët Boigny seront soumis à la prise de température avec le thermomètre à infrarouge ;
4. La mise en place d’un dispositif de lavage des mains dans les aéroports ;
5. Le renforcement des mesures de contrôle sanitaire et de screening aux frontières terrestres aériennes et maritimes avec une forte implication des autorités préfectorales, coutumières et religieuses ;
6. Le renforcement de la protection sanitaire des agents de santé dans l’exercice de leurs fonctions aux postes avancés comme dans les établissements sanitaires ;
7. La mise en place d’un dispositif de prise en charge des éventuels malades ;
8. L’information des populations sur les mesures d’hygiène prises dans les lieux de grands rassemblements tels que les hôpitaux et les administrations publiques ;
9. Les dispositions et mesures préventives prises jusqu’à ce jour restent en vigueur.
Par ailleurs le gouvernement recommande aux populations de se laver régulièrement et soigneusement les mains à l’eau et au savon, d’éviter de serrer les mains et de faire des accolades.
Pour rappel, la maladie se propage surtout à partir des fluides corporels c'est-à-dire la sueur, le sang, la salive etc.
Fait à Abidjan, le 10 Aout 2014
Le Porte Parole du Gouvernement

07:50 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

24/05/2014

La liste des 50 comptes bancaires des pro-Gbagbo dégelés par la justice ivoirienne Publié le vendredi 23 mai 2014 | APA

000_Par3647154.jpg

La justice ivoirienne a annoncé, jeudi, le dégel de 50 comptes bancaires de personnalités proches de l’ancien président Laurent Gbagbo dont son dernier Premier ministre Gilbert Marie Aké N’Gbo et sept membres de son gouvernement.

Parmi les 50 personnalités dont les comptes bancaires ont été dégelés figure l’ex-Premier ministre Gilbert Marie Aké N’Gbo, le chef du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo avant sa chute le 11 avril 2011.

Avec lui, sept de ses ministres ont, également, bénéficié de cette mesure de la justice ivoirienne. Il s’agit des ex-ministres Gnonzié Ouattara (Communication), Kata Kéké (Recherche scientifique), Augustin Komoé Kouadio (Mines), Anne Gnahoret (Solidarité, Reconstruction et Cohésion sociale), Djécoury Badjo Elisabeth (Fonction publique), Odette Lago Daléba (Vie scolaire et estudiantine) et Franck Guéi (Sport, décédé le 31 décembre 2013).

Les journalistes Amos Beonaho (ex-Président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire +UNJCI+) et Issa Sangaré Yéresso (ex-DGA de la RTI) sont, aussi, au nombre de ceux dont les comptes ont été dégelés ainsi que Sokouri Bohoui, le responsables des élections au Front populaire ivoirien (FPI).

Jeudi, selon un communiqué du parquet, le procureur de la République d’Abidjan-Plateau, Richard Christophe Adou, a procédé au «dégel des comptes bancaires de cinquante personnalités dont les comptes avaient été gelés suite à la crise postélectorale» qui a plus de 3000 morts de décembre 2010 à avril 2011.

La liste des 50 personnalités

1 About BoLi Raphael
2 Affoum Bamba
3 Affro ThéophiLe
4 Ahouman Nathanael
5 AKé N’Gbo Gilbert-Marie
6 Apiah née Kouassi Ahou Sophie
7 Assi Benié Joseph
8 Bédé Koffi
9 Beonaho Amos (journaliste)
10 Biot épouse Koua Blandine
11 Coulibaly Yacouba
12 Dagou Ossey Albert
13 Daligou MonoKo Jacques André
14 Diali Zié
15 Dja Obou Blandine
16 Djécoury Badjo Elisabeth épouse Dagbo Jeanine
17 Doh Noël
18 Guédé Zadi Michel
19 Guéhi Blé
20 Guéi Franck
21 Hien Charlemagne
22 Ibrahim Ezzédine
23 Issa Sangaré Yeresso
24 Joseph Assi Bénié
25 Kacou Jacques
26 Kata Kéké
27 Klah Koué Sylvanus
28 Koidou Djagoran Constant
29 Komoé Kouadio Augustin
30 Konaté Navigué
31 Kouamé Anne Gnahoret
32 Kouaty Innocent
33 Koudou Kessié Raymond
34 Lago Daléba Odette
35 Loba Gnango Emmanuel Patrick
36 Lobé Lobé
37 M’Bougoua Abi Blaise
38 Mel Théodore
39 Mobio Kouédan Roger
40 Dametchi
41 N’gbé Denis
42 N’gbéchi Ghislain
43 Noël Tailly
44 Ouattara Gnonzié
45 René Dégni-Ségui
46 Sokouri Bohui
47 Souma André
48 Toh Ferdinand
49 Yao Séka Angela
50 Yehiri Gohou Christophe

HS/ls/APA

02:24 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Apaisement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

23/05/2014

Côte d’Ivoire: le gouvernement demande au FPI de «lever solennellement » son mot d’ordre de boycott du recensement de la population Publié le jeudi 22 mai 2014 | APA

fpi-0007(1).jpg

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a demandé, jeudi, au Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo de "lever solennellement" son mot d’ordre de boycott de l’opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH).

"Votre présence remarquée témoigne de la volonté personnelle et collective à participer à la réconciliation. (...) Nous sommes tous débiteurs de paix vis-à-vis de la population", a déclaré à l’ouverture des travaux du dialogue politique avec le FPI, Jeannot Kouadio Ahoussou ministre d’Etat, ministre après du président de la République chargé du dialogue politique.

Poursuivant en s’adressant à la délégation du FPI, il a ajouté que son mandant, le Président Alassane Ouattara "vous tend résolument la main (...)" avec des "signes éclatants".

" (...) vous aussi posez des actes forts en acceptant de lever solennellement votre mot d’ordre de boycott du RGPH", a lancé Jeannot Kouadio Ahoussou.

Pour lui, "c’est dans une conjugaison intelligente, fraternelle et chaleureuse" que la Côte d’Ivoire arrivera à la réconciliation. "Le gouvernement s’est engagé à n’engager aucune poursuite judiciaire contre les exilés qui retournent", a-t-il rassuré en demandant au FPI de lancer un appel au retour des exilés.

"Nous devons faire en sorte que cet outil important de développement pusse être mené à terme avec la participation du FPI", a dit pour sa part Pascal Affi N’guessan.

Le président du FPI a dans la foulée, rappelé l’histoire du boycott du RGPH lancé par son parti. "Notre espoir est que cette rencontre donne les arguments, les instruments pour convaincre nos instances afin de revenir sur cette décision", a-t-il ajouté. Les travaux de ce dialogue politique seront sanctionnés par un communiqué final.

La tension était montée d’un cran entre le pouvoir et l’opposition ivoirienne après le lancement de l’opération de Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) le 17 mars dernier et la remise cinq jours plus tard de l’ex-leader pro-Gbagbo, Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI). Le FPI avait dénoncé une « rupture unilatérale » du dialogue à travers ces décisions du gouvernement ivoirien.


 

15/05/2014

Côte d’Ivoire : le gouvernement propose une nouvelle composition de la Commission électorale Publié le jeudi 15 mai 2014 | Xinhua

am-0002.jpg

Le gouvernement ivoirien a proposé mercredi une nouvelle mouture du texte de loi sur la future commission électorale pour tenir compte des observations des partis de l’opposition, a-t-on appris de source officielle.

"Le gouvernement propose une nouvelle commission de 17 membres avec un représentant du chef de l’Etat, quatre de l’administration, quatre des partis au pouvoir, quatre de la société civile et quatre des partis de l’opposition", a déclaré le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko, au sortir d’un conseil des ministres.

Il s’agit, selon Hamed Bakayoko, pour le gouvernement de " prendre en compte les observations" des partis de l’opposition.

Le 10 avril, le gouvernement avait adopté en conseil des ministres une réforme de la CEI qui passe de 31 à 13 membres dont trois représentants du parti au pouvoir, trois de l’opposition, trois de la société civile et un représentant respectif pour la présidence de la République, le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des finances et le Conseil supérieur de la magistrature.

L’opposition dont le Front populaire ivoirien (FPI, de l’ex président Laurent Gbagbo) avait dénoncé une "surreprésentation" du gouvernement avec "au total sept personnalités sur 13 pour le pouvoir" ce qui, selon elle, "annihile le caractère indépendant de l’institution".

Elle avait réclamé la mise en place d’un cadre "consensuel et inclusif" afin d’"asseoir une confiance" entre les différents partis en vue des élections à venir.

Des discussions ont été ouvertes entre le gouvernement et l’opposition et le débat sur le texte initialement prévu pour lundi a été reporté.

La nouvelle mouture du texte du gouvernement sera présentée le 19 mai devant l’Assemblée nationale.

Dans une déclaration publiée mardi, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, principal allié d’Alassane Ouattara) a proposé que l’examen du texte par les députés ait lieu "entre le 10 et le 30 juillet" pour "donner une chance au dialogue" et faire en sorte que la nouvelle commission électorale puisse "ôter le spectre de la contestation et de la violence qui entoure les élections" dans le pays.

Les élections prévues en 2015 en Côte d’Ivoire sont censées concrétiser le retour de la paix et la réconciliation dans le pays après les affrontements post-électoraux de 2010-2011 qui ont fait au moins 3.000 morts.

07:08 Écrit par BEN2013 dans Actualités, CEI, Dialogue républicain | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

14/05/2014

Autoroute du nord : Démarrage du péage dès jeudi, avec des tarifs des "moins chers au monde " (Ministre) Publié le mercredi 14 mai 2014 | AIP

Peage-Autoroute-Infrastructures-FER-0001.jpg

Le péage de l’autoroute du nord, longue de 240 km, reliant Abidjan à Yamoussoukro démarre, ce jeudi, a annoncé le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, qui estime que les tarifs appliqués sont « les moins chers au monde ».
« On est parmi les taux de péages les moins chers au monde », s’est justifié le M. Achi, indiquant que le paiement se fera à deux points de péage à savoir tous les 100 kilomètres.
Cinq classes de tarifications sont en vigueur notamment la classe 1 pour les véhicules de particuliers qui 1250FCFA à chaque point de péage, soit 2500FCFA en aller et 2500FCFA au retour.
Pour la classe 2, les véhicules de transport (Massa), ce sont 5000FCFA par point de péage. La classe 3, les gros camions, ce sont 7500FCFA par point de péage et les poids lourds, 10.000FCFA par point de péage.
« La structure du tarif prendre en compte le remboursement des 35 milliards de FCFA pris sur le marché local pour financer les 140 premiers kilomètres auxquels s’ajoutent l’entretien et un certain nombre de service », a expliqué le ministre qui a cité notamment un service des urgences médicales, des aires de rencontre et stationnement, un système de vidéo surveillance, un contrôle radars.
Selon le ministre, ces tarifs ont été obtenus après plusieurs discussions avec les acteurs du secteur à qui il a demandé de s’impliquer dans la sensibilisation, l’information et l’éducation des usagers sur le péage autoroutier qui s’applique pour la première fois en Côte d’Ivoire.
Il a évoqué les avantages qu’en tirent les usagers en terme d’économie du carburant, en temps, en entretien de véhicule.
La construction de l’autoroute du nord, avec un taux de fréquentation d’environ 6500 véhicules par jour, a coûté près de 176 milliards de FCFA.

kkf/tm

06:04 Écrit par BEN2013 dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

13/05/2014

Côte d’Ivoire: révélation de Guillaume Soro sur la crise postélectorale ivoirienne Publié le mardi 13 mai 2014 | APA

1620622_520591091391539_795029858_n.jpg

Le Président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro a fait, lundi soir, une révélation sur la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 qui a occasionné plus de 3000 morts.

"En mars 2011, quand il fallait cavaler (...) pour arriver à Abidjan, j'ai dormi à N'zianouan (localité située à environ 100 km au Nord d'Abidjan) ", a révélé M. Soro lors d'un meeting à Tiassalé, chef lieu de département dont dépend N'zianouan.

"Les populations de N'zianouan, mon tuteur (...) ont prié pour que je rentre à Abidjan victorieux", a-t-il ajouté en rendant un vibrant hommage aux populations de ce village carrefour, traversé par l'autoroute du Nord.

Guillaume Kigbafori Soro, également leader de l'ex-leader rébellion ivoirienne des Forces Nouvelles, a entamé, samedi, une visite dans la région de l'Agnéby-Tiassa (Agboville et Tiassalé) qui l'a déjà conduit dans les départements de Sikensi et de Tiassalé. Lors des meetings animés dans ces localités, il a invité les populations au pardon, à la paix et à la réconciliation.

Mardi, M. Soro est attendu dans le département de Taabo avant de se rendre à partir de mercredi dans les localités du département d'Agboville. Cette tournée politique s'achève, samedi, par un meeting dans la commune d'Agboville.