topblog Ivoire blogs

06/08/2014

AGENDA DES ACTIVITES A MENER EN VUE D’ASSURER UNE PREPARATION EFFICACE DE LA RENTREE SCOLAIRE 2014-2015

Menet.jpg

1/ Inscription en ligne des élèves de l’enseignement secondaire (public et privé). Du dimanche 15 juin au lundi 15 septembre 2014

2/ Publication des résultats de la Commission Nationale des Mutations du personnel (EXEAT). Le mardi 15 juillet 2014

3/ Organisation du Festival National des Arts et de la Culture en milieu scolaire. Du lundi 28 juillet au samedi 02 Août 2014 à Bouaké

4/ Organisation de la Journée Nationale du Mérite et de l’Excellence, édition 2014 Le samedi 9 août 2014

5/ Publication des résultats de la Commission Nationale d’Orientation (Affectations en classe de 6ème et Orientation en classe de 2nde). Le samedi 16 août 2014

6/ Diffusion des résultats de la Commission Nationale de Transfert d’Elèves (Public et privé). Le lundi 18 août 2014

7/ Diffusion des mouvements d’élèves du Lycée Scientifique de Yamoussoukro (Entrée en classe de 4ème et réaffectation). Le lundi 25 août 2014

8/ Diffusion des textes relatifs à la rentrée scolaire 2014-2015. Le lundi 1er septembre 2014

9/ Mise en place de l’administration scolaire des lycées et collèges et des inspections de l’enseignement primaire. Le lundi 1er septembre 2014

1/0 Publication de l’affectation des élèves-maîtres dans les CAFOP pour la rentrée scolaire 2014-2015. Le lundi 1er septembre 2014

11/ Recrutement en classe de CP1 pour la rentrée scolaire 2014-2015.Du mardi 2 septembre au vendredi 12 septembre 2014

12/ Organisation du séminaire de rentrée avec les Directeurs centraux et les Directeurs Régionaux. Du mercredi 03 au jeudi 04 septembre 2014

13/ Organisation de la réunion de rentrée. Le vendredi 05 septembre 2014

14/ Organisation de la Journée Internationale de l’Alphabétisation. Le vendredi 12 Septembre 2014 à Odienné

15/ Rentrée des classes. Le lundi 15 septembre 2014

Le Ministre
Kandia CAMARA

J’aime

08:47 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

05/08/2014

Bac 2014 : Des candidats admis ajournés...

Bac 2014 : Des candidats déclarés admis ont été finalement ajournés à Dimbokro

Source : Abidjan.net

07:56 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

27/06/2014

Côte d’Ivoire : 57,43% de taux d’admission au BEPC Publié le jeudi 26 juin 2014 | APA

camara.jpgphoto-oral-bepc-0005.jpg

Abidjan - Les résultats du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) proclamés, officiellement, par Dosso Nimaga Mariam, Directeur des examens et concours (DECO) au ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, s’élèvent à 57,43%, indique un communiqué transmis, jeudi, à APA .

« Après la compilation des résultats de 85,33% des délibérations, on note un taux de réussite de 57,43 % » déclare Dosso Nimaga Mariam, soulignant que c'est la 1ère fois depuis 1981, soit 33 ans après, que le taux de réussite franchit le cap de 50%.

Ces résultats, fait-elle remarquer sont un indicateur de performance encourageant pour le système éducatif ivoirien tout entier.

Le taux de réussite l'année dernière s'élevait, au plan national, à 40,17% contre 17,14% en 2012 et 16,88% en 2011.

HS/ls/APA

05:01 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

26/06/2014

BEPC 2014 : 47,59%, 49,42% et 57,79% d’admis respectivement à Tiassalé, Bongouanou et à Ferkessédougou Publié le mercredi 25 juin 2014 | AIP

lancement10.JPG

Abidjan - Le département de Tiassalé (Sud, région de l'Agnéby-Tiassa) a enregistré cette année un taux d'admission de 47,59% au brevet d'études du premier cycle (BEPC) quand celui de Bongouanou (Centre-est, région du Moronou) a enregistré un taux de 49,42% et Ferkessédougou (Nord, région du Tchologo) 57,79%, a constaté l’AIP dans ces différentes villes.

A Ferké, ces résultats sont bien au-delà de ceux obtenus l’an dernier qui se chiffraient à 30,73%.

Ainsi, parmi les 2126 inscrits à cet examen, 1127 ont été déclarés admis.

A Bongouanou, c’est une hausse de 17% du taux de réussite qui a été enregistrée, passant de 31,60% en 2013 à 49,42% cette année.

La proclamation officielle des résultats du BEPC par la direction des examens et concours (DECO) du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique a été faite ce mercredi, en début de soirée.

(AIP)
kd/hk/ti/sdaf/kkp/tm/ask

06:18 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

11/06/2014

3000 enseignants contractuels intègrent la Fonction publique ivoirienne Publié le mercredi 11 juin 2014 | APA

camara.jpg

Abidjan- Trois mille enseignants contractuels intègrent la Fonction publique, à la suite d’un décret présidentiel, indique une note d’information officielle, transmise, mardi, à APA.

Selon cette source, le Président de la République, Alassane Ouattara «vient de signer un décret portant intégration à la Fonction publique de 3000 enseignants recrutés sous contrat» depuis 2011.

Cette année-là, dans le cadre du redéploiement de l'administration dans les zones Centre-Nord-Ouest (CNO), contrôlées, à l'époque, par l'ex-rébellion des Forces nouvelles, le gouvernement ivoirien avait recruté «sous contrat» des enseignants pour combler le déficit d'enseignants dans ces zones.

Depuis trois ans, ces «enseignants» appelés en «pompiers» face à l'urgence et dont les acteurs de l'éducation louent les «mérites»,courent, désespérément, derrière leur intégration dans l'administration publique.

La mesure présidentielle « vient à coup sûr réparer une injustice tant ces jeunes y avaient mis le cœur pour sauver l'école dans nos zones», se félicite Daniel Gueu, habitant à Man (Ouest) interrogé par APA.

10/06/2014

Cepe : 79,13% d’admis Publié le mardi 10 juin 2014 | Notre Voie

Kandia-Resultats-Examens-Bilan2013-0036.jpg

79,13% (soit 314862 admis sur 397891 candidats), c’est le taux national de réussite à l’examen du Certificat d’étude primaire élémentaire (Cepe), session 2014. Ces résultats ont été officiellement proclamés hier matin par Mme Dosso Mariam, la directrice des examens et concours (Deco), au cabinet du ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique. « Ce taux s’est amélioré cette année de 12,10 points par rapport au taux de 2013 qui était de 67,03%, et de 2012 qui était de 55,91%. 397891 candidats (224327 garçons et 173564 filles) se sont présentés aux épreuves écrites sur 422307 candidats inscrits. Mme Dosso Mariam qui n’a pas donné les raisons de ce taux relativement élevé a cependant affirmé que « ce progrès est à mettre à l’actif de tous les acteurs et partenaires du système éducatif ». A l’en croire, « tout a été fait dans le respect des normes en vigueur afin que soit préservée la crédibilité des résultats ».

C.B.

05:33 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

21/05/2014

Bouaflé : Drenet / 84 cas de grossesses enregistrés Publié le mercredi 21 mai 2014 | Soir Info

La Direction Régionale de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (Drenet) a enregistré au cours du 1er trimestre de l’année scolaire 2013-2014, 84 cas de grossesses sur un effectif de fille de 8577. En dépit des campagnes de sensibilisations sur les grossesses en milieu scolaire et le Vih/Sida menées par les autorités, des filles continuent de se faire engrosser. Les raisons de ces déviations sont liées à l’extrême pauvreté, le manque de suivi des parents et surtout les tenues vestimentaires extravagantes. Vivement que les autorités prennent agissent vigoureusement contre ce fléau.

Evariste N’guessan (Correspondant à Bouaflé)

07:39 Écrit par BEN2013 dans Le savez vous ?, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

17/05/2014

Education nationale / Cepe, Bepc Bac : Voici les vraies dates des épreuves et les réformes Publié le samedi 17 mai 2014 | L’intelligent d’Abidjan

Kandia-Resultats-Examens-Bilan2013-0036.jpg

La cour du lycée des jeunes filles de Yopougon a abrité le vendredi 16 mai 2014 le lancement des examens à grands titrages.
‘’Des examens inclusifs pour une école de l’excellence’’, tel est le thème sous lequel le ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique a placé le lancement des examens et concours de la session 2014. Mme Kandia Camara, la ministre de tutelle a averti qu’aucun candidat n’aura le droit de sortir de la salle avant le temps imparti des épreuves. Et d’ajouter que les examens à grands tirages ne sont pas un marché aux tricheries et à la complaisance. En outre, elle a rassuré les parents d’élèves que les enseignants sont déjà dans de bonnes dispositions pour attaquer les épreuves. Avant cette mise au point de Madame la ministre, c’est Mme Mariam Dosso, la Directrice de la DECO (Direction des Examens et Concours ) qui a communiqué les dates des épreuves. Le CEPE cumulé à l’Entrée en sixième aura lieu le mardi 27 mai 2014, et ses résultats seront rendus publics le 09 juin 2014. Quant au BEPC cumulé au test d’orientation en seconde, les écrits commencent du mardi 10 au vendredi 13 juin 2014 et les résultats seront affichés le mercredi 25 juin. Les épreuves orales auront lieu du mardi 03 au vendredi 06 juin 2014. L’écrit du BAC toutes séries confondues aura lieu du lundi 30 juin au vendrdi 04 juillet. Mais, pour les épreuves orales et pratiques du BAC technique elles auront lieu du mardi 17 juin au vendredi 27 juin, les examens du BAC artistique, auront lieu du lundi 23 au vendredi 27 juin, le BAC général du mardi 24 au vendredi 27 juin. Les résultats du BAC seront proclamés le jeudi 17 juillet à 14heures. Cependant, Mme Dosso a révélé que les candidats ne composeront que les matins seulement et la dictée sera remplacée par un texte appelé examen d’orthographe.

M.O

05:37 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

10/05/2014

Attentat à la pudeur: Un instituteur condamné à 10 ans de prison ferme à Tiassalé

ba70725c11c331bcc2a81f1a1d7f9013_L.jpg

08-05-2014. 19h30] Selon les deux victimes, l’histoire remonte à l’année scolaire 2012-2013 où elles étaient en classe de Cm1. Ayant refusé les avances de  leur maître Angoua Bongba, elles ont dû reprendre leur année.

Attentat à la pudeur: Un instituteur condamné à 10 ans de prison ferme à Tiassalé

Angoua Bongba François, 57 ans, instituteur à l’École primaire publique (Epp) de Badasso 3, dans la commune de Sikensi, vient d’écoper de 10 ans de prison ferme et d’une amende de 500.000 Fcfa. Il a été condamné par le tribunal de Tiassalé pour attentat à la pudeur exercé avec violence sur deux écolières de sa classe (Cm1). L'une a 12 ans et l’autre 13 ans. L’audience a eu lieu le mercredi 7 mai.

A la barre, l’instituteur qui est à trois ans de la retraite, a été reconnu coupable. Il a
révélé qu’il commettait cet acte dans la chambre de son fils, en l’absence de sa femme qui est d’ailleurs enceinte, tout en procédant par les attouchements de leurs parties intimes.

Selon les deux victimes, l’histoire remonte à l’année scolaire 2012-2013 où elles étaient en classe de Cm1. Ayant refusé les avances de ce dernier, elles ont dû reprendre leur année.

Sous les menaces de celui-ci, tenant encore la classe de Cm1 et de peur de tripler sa classe, cette année scolaire 2013-2014, C.G.G, 13 ans, a dû finalement céder. Au dire de cette élève, il a eu des rapports intimes avec elle au moins six fois.

Quant à K.A.G., 12 ans, elle a expliqué que son enseignant l’a invitée à faire la vaisselle à son domicile. Une fois à l’intérieur de sa maison, il l’a violentée en fermant sa bouche avec un pagne, avant d’abuser d’elle. Et cela à deux reprises, à des jours différents. Après le forfait de son éducateur, ses parents ayant constaté qu'elle se plaignait de douleurs au niveau de son-bas ventre, ont porté plainte au commissariat de police de Sikensi, suite à ses aveux. L’enseignant qui a fui, a finalement été  mis aux arrêts le 28 avril à Sikensi puis déféré le mardi 29 du même mois à la prison civile de Tiassalé.

Les parents des victimes constitués en partie civile ont, dans leur requête, exigé à ce que leurs enfants fassent des examens médicaux, avant que l'on ne fixe le montant des dommages et intérêts.

Sur cinq écolières violées  par M. Angoua, seulement deux se sont présentées au tribunal.

Signalons  que selon certains de ses collègues,  cet instituteur, dans l’exerce de ses fonctions, prospère dans ce genre d’actes. Il a été muté dans la circonscription de l’enseignement primaire et préscolaire de Sikensi, il y a environ cinq ans, parce qu’il en avait déjà commis à son ancien poste dans le département de Dabou.


Bellarmin Yao Kan
Correspondant régional

Source : logo

 

 

05:17 Écrit par BEN2013 dans Notre école, Regions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

25/04/2014

Cafop 2014 : Plus de 2000 candidats oubliés Publié le vendredi 25 avril 2014 | Le Democrate

Selon des témoins, des candidats du Cafop 2014 de Duékoué dans l’ouest du pays n’ont pu composer le mercredi 23 avril après avoir constaté que leurs noms ne figuraient pas sur les listes établies. « Nous avons déposé nos dossiers dans le temps et dans les normes, les imprimés des convocations sur le site de la Deco pour le concours du Cafop 2014, mais grande fut notre surprise de découvrir au moment du retrait de nos numéros de tables et de connaitre nos centres de composition que nos noms ne figuraient pas sur les listes. Et nous sommes près de 2000 dans ce cas », nous a indiqué l’un des candidats sous le couvert de l’anonymat.
Ayant du mal à comprendre cette situation que certains ont qualifié de cruel, ils gardent espoir que les autorités trouveront une solution à leur cas.

09:29 Écrit par BEN2013 dans Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |