topblog Ivoire blogs

24/12/2014

Péage sur le 3ème pont: les tarifs connus Publié le mercredi 24 decembre 2014 | Notre Voie

Echangeur-0001.jpg

A partir du 2 janvier 2015, les usagers devant emprunter le 3ème pont devront débourser de l’argent en fonction du gabarit de leurs véhicules. Le gouvernement a décidé des prix et les a rendus publics, hier. Ainsi, les véhicules de tourisme paient 500 fcfA, les véhicules de transport 1500 fCfA, les véhicules poids lourds 3000 fCfA. L’information a été donnée, hier, à l’immeuble Sciam, à Abidjan-Plateau, par le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, lors d’une conférence de presse. Le ministre a précisé que l’etat va subventionner à 50% le passage des véhicules de tourisme qui représentent 80% du trafic sur le pont. il a indiqué que l’entreprise concessionnaire, Socoprim va gérer l’ouvrage pendant 30 ans. Le ministre des transports, Gaoussou touré, a promis que les transporteurs ne vont pas répercuter le coût du péage sur leurs tarifs.

Gomon Edmond

05:47 Écrit par BEN2013 dans Actualités, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

03/11/2013

La dette extérieure de la Côte d’Ivoire était de 6 264 milliards en 2011 Mis en ligne par Connectionivoirienne.net

ado.jpg

Le montant de la dette extérieure de la Côte d’Ivoire, en 2011, était de 6 264 milliards FCFA, a révélé le directeur de la dette publique, Alioune Papa Gueye, animant mardi, un panel sur « La Stratégie de gestion viable de la dette publique », au cours d’un atelier organisé par la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI).

Selon le conférencier, la dette qui est « un moyen de financement des Etats », était de l’ordre de 1389 milliards en 1981 concernant la Côte d’Ivoire. Elle est allée croissant, avec l’accumulation des arriérés au point d’atteindre des proportions importantes au fil des années.

Il s’est réjoui de ce qu’avec le point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés (PPTE) dont bénéficie la Côte d’Ivoire depuis le 26 juin 2012, ce sont 4 090 milliards FCFA de dettes qui ont fait l’objet de remise par les bailleurs de fonds.

A l’initiative de la Fondation Friedrich Ebert, la CSCI organise mardi et mercredi, à Cocody, un atelier d’évaluation sur les « Financements du Programme national de développement 2012-2015 et la viabilité de la dette publique ».

C’est une tribune d’échanges et de discussions des participants que sont les organisations de la société civile, les responsables d’institutions gouvernementales et institutions de recherche, en vue de mener des réflexions sur les risques de surendettement de la Côte d’Ivoire.

(AIP)

fmo/kkp/cmas

09:16 Écrit par BEN2013 dans Economie, Finances publiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |