topblog Ivoire blogs

28/04/2015

CONCOURS DE CAFOP SESSION 2015 : 59 000 CANDIDATS FACE A LEUR DESTIN

e2514efc12d4fe082fdc20ab2f336dc3_XL.jpg

 

Pour s'assurer du bon déroulement du concours de Cafop 2015, madame le Ministre Kandia CAMARA, s’est rendue au Collège Moderne de Cocody où composaient 1.000 candidats. C’était le dimanche 26 avril 2015.

A son arrivée, elle s’est rendue au secrétariat du centre pour s’enquérir des nouvelles des superviseurs, des surveillants et du point de la mi-journée. Elle a été rejointe par son homologue du ministère de la Fonction Publique, Monsieur CISSE Ibrahim Bacongo, futur employeur des admis. Tous deux, ils ont fait le tour des salles en souhaitant bonne chance à tous les candidats.

Après avoir visité les salles de composition, un point de presse a permis aux deux ministres de répondre aux questions des journalistes présents ce jour-là.

Madame Kandia CAMARA a fait savoir que ce sont au total 59 000 candidats qui composaient dans 116 centres et que les choses se déroulaient bien à part quelques retards constatés çà et là. Pour elle, les besoins en termes d’enseignants s’élèvent à plus de 10.000 postes et, eu égard au vaste programme de construction de 14.000 salles de classe à venir, il est impérieux de recruter chaque année.

A la question de savoir le nombre d’admis à recruter, elle a répondu que 5.000 candidats seraient retenus. Mais dans la perspective de l’école obligatoire dès la rentrée prochaine, telle que voulu par le Président de la République, ce nombre pourrait être revu à la hausse. Cette information a été renchérit par son homologue de la Fonction Publique : « nous avons négocié, elle et moi, et obtenu 5.000 postes budgétaires, mais  au regard des besoins exprimés, je crois que nous allons approcher le Ministère de l’Economie et des Finances et l’ensemble du Gouvernement pour poser le problème et si possible revoir le nombre à la hausse ».

Avant les deux ministres, le Directeur de Cabinet-Adjoint, l’Inspecteur Général, Coordonnateur général, le Directeur des Ecoles, Lycées et Collèges, le Directeur de la Pédagogie et de la Formation Continue, le Sous-directeur, Chargé des Examens et Concours pédagogiques avaient procédé au lancement de la deuxième épreuve de la mi-journée : l’épreuve de français.

Il faut rappeler que les candidats avaient à composer dans trois matières dont les Mathématiques, le Français et la Culture générale. Les résultats définitifs du concours sont prévus pour le mois de juillet 2015, quand ceux du premier tour qui constitue la phase écrite seront disponible fin mai.

                                                                                           Service de Communication/Patrick BOUBLI

 

20:56 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

22/03/2015

Concours administratifs 2014/ les premiers résultats disponibles Publié le samedi 21 mars 2015 | Ministères

AUDIENCE-BACONGO-0000.jpg

Comme annoncé par le Directeur Général de la Fonction Publique, M. Aka Koffi Bernard, au cours de sa conférence de presse du 10 mars 2015, les premiers résultats des concours administratifs 2014 sont connus depuis le 20 mars 2015 à 23H59 mn.

Les délibérations de ce vendredi 20 mars ont porté sur les 63 concours (directs, professionnels et professionnels exceptionnels) des compositions des 10 et 17 janvier 2015 qui ont mis en lice 4657 candidats pour 481 postes budgétaires.

Les prochains résultats seront publiés selon le chronogramme suivant :

- Compositions des 24 et 31 janvier 2015 : jeudi 26 mars 2015 à 23H59.
- Compositions des 21 et 28 février 2015 : mardi 31 mars 2015 à 23H59.

Les résultats sont disponibles sur le site officiel du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative : www.fonctionpublique.egouv.ci

09:00 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

16/03/2015

Déblocage des salaires, menaces de grève: Le PIT soutient les travailleurs Publié le lundi 16 mars 2015 | Notre Voie

Le Gouvernement a promis « nettoyer » « la maison-ivoire » pour permettre enfin, le changement que les travailleurs dans leur ensemble et toute la population ivoirienne attendent depuis longtemps.

Mais hélas encore. A peine passé le temps des campagnes électorales, que le pouvoir actuel a oublié les promesses.

L’injustice faite aux Enseignants, relative au déblocage de leur salaire perdure pendant que se dégrade au fur et à mesure celle de l’ensemble des travailleurs de Côte d’Ivoire. Leurs appels et revendications demeurent désespérément vains. Les fonctionnaires et travailleurs assistent avec amertume à la réduction constante de leur pouvoir d’achat.

Après les Enseignants du cycle supérieur, qui donnent un temps au Gouvernement pour la satisfaction de leurs revendications, ce sont les Enseignants du secondaire qui ont pris le relais, paralysant la quasi-totalité des écoles. Contre toute attente, le Gouvernement ne réagit guère et cherche plutôt à se faire peur.

Réponse : de menace, les syndicats sont passés à la phase active, de celle de la grève.

Le Parti Ivoirien des Travailleurs exprime ici, son soutien et sa solidarité aux travailleurs de tous les secteurs professionnels et de tous les milieux ainsi qu’à leurs syndicats respectifs qui mènent, bien souvent, une lutte héroïque pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Pour le PIT, la résolution progressive des problèmes doit de notre point de vu, faire partie du mécanisme de la bonne gouvernance et de la démocratie, gage de tout développement ; faute de quoi leur suspension pourrait entrainer leur accumulation et plus tard, l’éclatement d’une crise sociale porteuse de tous les dangers.

La PIT invite instamment le gouvernement, à se pencher sur les problèmes et les revendications des travailleurs pour y apporter des solutions et à tenir ses engagements vis-à-vis des syndicats afin de sauvegarder la paix sociale.

Fait à Abidjan, le 12 mars 2015

Pour le Parti Ivoirien des Travailleurs
Le Secrétaire
Général Adjoint
Porte parole du parti

06:04 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

01/03/2015

menace de grève des médecins et enseignants Publié le samedi 28 fevrier 2015 | Xinhua

atey.jpg

Plusieurs départements ministériels de la Côte d'Ivoire risqent d'être paralysés dans les prochains jours en raison des projets de grève des agents qui réclament un déblocage effectif des salaires.
Quelque 14 syndicats, membres du Collectif des syndicats des enseignants et éducateurs ont annoncé une grève de 72h à compter du 2 mars pour exiger le paiement des effets financiers du déblocage des avancements indiciaires qui devait être fait fin janvier 2015.

"Nous allons déposer la craie et déserter les salles de classe durant trois jours pour exiger le paiement", a menacé le président de ce collectif, Benjamin Kouamé.
Les syndicats du secteur de la santé ont également menacé jeudi d'observer un débrayage pour cette même raison salariale.

"Nous demandons au gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires, en vue de débloquer totalement le salaire des agents du secteur de la santé, à la fin du mois de février 2015, avec rappel du mois de janvier 2015. Si rien n'est fait d'ici ce délai, pour satisfaire les personnels du secteur de la santé et apaiser ainsi le front social, nous aviserons", prévient le secrétaire général du collectif des agents du secteur de la santé, Atté Boka.

Le gouvernement ivoirien a augmenté le salaire des fonctionnaires et annoncé pour janvier 2015 le déblocage des avancements indiciaires avec effets financiers bloqués dans l'administration publique depuis plus de 20 ans.

09:36 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

20/01/2015

"déblocage total" des salaires des fonctionnaires en 2015 Publié le lundi 6 octobre 2014 | APA

conseil-des-ministres-6.jpg

Abidjan - Les salaires des fonctionnaires ivoiriens seront, "totalement déloqués" en 2015, a annoncé le gouvernement à l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire tenu vendredi et dont le communiqué final a été publié lundi à Abidjan.

"Le Conseil des ministres a adopté une communication relative au projet de budget 2015 ainsi qu'un projet de loi portant le budget de l'Etat pour l'année 2015", stipule le communiqué soulignant que "ce projet de budget qui s'équilibre en ressources et en emplois à 5014,3 milliards de FCFA" s'inscrit dans la "dynamique de la consolidation de la croissance économique (...)".

Les charges salariales sont estimées à 1347,4 milliards de FCFA (26,9% du budget contre 28,1% en 2010). "Elles enregistrent une hausse nette de 171,7 milliards de FCFA, résultants principalement de la prise en compte du coût de l'achèvement de la mesure de déblocage des avancements indiciaires", ajoute le communiqué.

La mesure de revalorisation générale des salaires et le déblocage sur 5 ans des avancements décidée par le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, participe de la levée « progressive des obstacles » pour plus d'équité dans la rémunération des fonctionnaires et agents de l'Etat.

Ces mesures de revalorisation portent, notamment sur la prise en charge à 100% des mesures de revalorisation entérinées par décrets depuis 2007 et concernant 121 382 fonctionnaires ainsi que la bonification indiciaire décidée en 2013, au profit des cadres supérieurs et du personnel technique de la santé dont l'effectif s'élève à 15.819 agents.

Sont également concernés par ces mesures, la promotion de 1052 fonctionnaires du grade A4 au grade A5, la bonification indiciaire au profit de 3 413 ingénieurs et techniciens autres que les informaticiens et le déblocage des avancements indiciaires de 38 680 fonctionnaires.

En considérant l'enveloppe de 42,6 milliards FCFA utilisée en 2013 pour le relèvement à 75% du paiement des engagements actés et les 78,9 milliards FCFA inscrits au budget, le gouvernement aura procédé à une augmentation moyenne de plus de 12% des salaires des fonctionnaires.

Le 31 décembre 2013, dans son adresse à la Nation, le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara avait annoncé la revalorisation et le déblocage des salaires des fonctionnaires sur un étalement de cinq années, à partir de janvier 2014.


LS/hs/APA

07:23 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

29/12/2014

Concours administratifs : les compositions du samedi 27 décembre reportées au 31 janvier prochain (communiqué) Publié le dimanche 28 decembre 2014 | Ministères

Bacongo-00092.jpg

Les concours administratifs, comme annoncés, ont débuté ce samedi 27 décembre 2014, avec les concours professionnels et les concours directs dans 6 centres, en l’occurrence : l’EPP Delafosse, le Collège Moderne d’Adjamé, l’EPP Pont, l’EPP front Lagunaire, le lycée Moderne de Treichville et l’Ecole Régionale de Treichville.

Si tout s’est déroulé, sans heurt, dans les 5 premiers centres, ce ne fut pas le cas du dernier cité (l’Ecole Régionale de Treichville) où l’on a dénoté un problème de gestion des épreuves qui a entrainé un retard dans le déroulement des compositions.

Saisi de la situation, le Cabinet du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a décidé, par souci d’équité et de transparence, de l’annulation pure et simple des épreuves et par la même occasion, du report des compositions de ce jour à la date du 31 janvier 2015.

Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative tient à présenter ses excuses à tous les postulants pour les désagréments que pourraient susciter ce report.

Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative informe, par ailleurs, que si les dates du 10 et 17 janvier 2015 sont maintenues, les épreuves prévues se tenir le 3 janvier 2015 sont reportées au 24 janvier 2015, compte tenu du Maouloud annoncé pour les 2 et 3 janvier 2015.

04:37 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

12/12/2014

Identification/Notation des fonctionnaires: Le Ministère de la Fonction Publique fait le point Publié le vendredi 12 decembre 2014 | Ministères

Identification 003.jpg

 

       

 


Le Directeur Général de la Réforme Administrative et de l’Informatisation, Monsieur LOKPO Ibrahim, a eu une séance de travail avec les Directeurs des Ressources Humaines des différents ministères, ce jeudi 11 décembre 2014, à la salle de Conférence du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative. Cette séance de travail avait pour objectif de faire le bilan de l’opération d’identification et de notation des agents et fonctionnaires de l’Etat.

A l’issue des points émis par chaque Direction des Ressources Humaines, il est ressorti que 94,8% des agents et fonctionnaires avaient été notés. Les 5,92% restants se justifiaient par des décès, des abandons de postes, des personnes qui n’apparaissent pas dans les fichiers, des doublons de matricules etc.

Ainsi, Monsieur LOPKO a fait savoir que sur 169.705 agents et fonctionnaires attendus, 159.650 ont été notés et 10.055 n’ont pu l’être pour les raisons citées plus haut. Par souci d’efficacité et de régularisation, l’opération a été prorogée jusqu’à la fin du mois de décembre.
Aussi, le DGRAI a-t-il exhorté tous les Directeurs des Ressources Humaines à mener cette phase du processus avec rigueur et équité. Avant de demander à chacun de s’engager à travailler en synergie afin de maintenir les fichiers en ordre.

Le Directeur Général de la Réforme Administrative et de l’Informatisation a, pour clore, sommé chaque DRH de lui transmettre, au plus tard le lundi 15 décembre 2014, les matricules et noms des personnes n’ayant pas été notés.

06:59 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

21/11/2014

Les dates des concours professionnels ont été reportées...

Il est porté à la connaissance des candidats que les compositions initialement prévues pour les 22 et 29 novembre 2014 sont reportées aux dates ci-après :
- Concours professionnel / Professeur de Collège (monovalent) et Professeur de lycée : 27 décembre 2014

- Concours professionnel / Professeur de Collège Bivalent : 27 décembre 2014

- Concours professionnel / Instituteur : 27 décembre 2014

- Concours professionnel / Inspecteur de l’Enseignement Préscolaire et Primaire :03 janvier 2015

- Concours professionnel exceptionnel / Ingénieur Agroéconomiste
(diplômés de l’Institut Panafricain d’Economie Coopérative du Benin),
Administrateur des Services Financiers (Finances Générales : diplômés
du Programme de GPE et du COFEB), Attaché des Finances (diplômés
du Programme de GPE et du COFEB) Ingénieur Agronome (diplômés de
l’Université de Liège) :13 décembre 2014

- Concours direct / Maître (esse) d’Education Permanente : 03 janvier 2015

La liste des candidats autorisés à concourir et les centres de déroulement des épreuves

seront indiqués ultérieurement sur le site du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme

Administrative www.fonctionpublique.ci


Bacongo-00092.jpg

17:18 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

23/10/2014

Il est ouvert au titre de l’année 2014,un concours professionnel d’accès au cycle de formation d’Inspecteur de l’Enseignement Primaire et préscolaire.

LE MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE COMMUNIQUE

Il est ouvert au titre de l’année 2014,un concours professionnel d’accès au cycle de formation d’Inspecteur de l’Enseignement Primaire et préscolaire.

La durée est de deux(02) ans.

Le nombre de places mises au concours est quatre-vingts (80).

Les épreuves se dérouleront le samedi 29 novembre 2014 à Abidjan.

Le droit d’inscription s’élève à dix-sept mille francs(17 000 F.CFA) dont:

-frais d’inscription 10 000 F.CFA

-frais annexe (pochette + authentification des diplômes) 7 000 F.CFA

Lire la suite du communiqué aller à la page 

http://www.fonctionpublique.gouv.cipuis cliquer sur + de communiqués.

Où consulter iciconc_pro_ins_pre_priPour s’inscrire ou payer en ligne cliquer ici

https://www.fonctionpublique.egouv.ci/mfpra/concours.php

09:23 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

09/10/2014

Avis aux Instituteurs : Ouverture du concours professionnel d’accès au cycle de formation des éducateurs...

Il est ouvert au titre de l’Année 2014, un concours professionnel d’accès au cycle de formation des... http://t.co/j32v9JDleA

• Il est ouvert au titre de l’Année 2014, un concours professionnel d’accès au cycle de formation des Éducateurs. • La durée du cycle est de deux (2) ans. • Le nombre de places mises au concours est...
tmblr.co
 
Source : CAFOP d'Aboisso
 
Vous pouvez consulter directement le site de la fonction publique : www.fonctionpublique.ci

06:50 Écrit par BEN2013 dans Fonction Publique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |