topblog Ivoire blogs

11/04/2014

Children Of Africa apporte la joie de la lecture aux enfants : L’invitée du bibliobus partage sa passion du livre avec les enfants Publié le vendredi 11 avril 2014 | Le Democrate

Bibliobus_FondationChildren_Africa17.JPGBibliobus_FondationChildren_Africa13.JPG

Le deuxième bibliobus de la Fondation Children Of Africa est depuis fin janvier 2014 à Tiassalé, ville située à 106 kilomètres d’Abidjan. Après trois (03) mois passés dans cette ville, le bus de Children Of Africa a reçu, le mercredi 09 Avril 2014 au groupe scolaire Plateau, dans le cadre de l’une de ses activités dénommées : « l’invité du Bibliobus », l’écrivain Michelle Tanon-Lora. Pendant près d’une heure, l’écrivain Michelle Tanon-Lora a entretenu les écoliers sur l’importance et les richesses de la lecture. Lors des échanges, l’écrivain a pu partager sa passion des contes africains en racontant l’histoire du «petit de madame guenon». Un conte fortement apprécié par les enfants et les adultes présents. Le décor étant planté, Mme Michelle Tanon-Lora a invité les enfants à la lecture. Pour elle, le livre est « un excellent compagnon » pour les enfants. « Lorsqu’un enfant lit, il s’enrichit considérablement », a-t-elle révélé.
Mme Nadine Sangaré, directrice Côte d’Ivoire de la Fondation Children Of Africa a mis, quant à elle, l’accent sur l’importance pour les enfants de fréquenter le Bibliobus. « Partout où il est passé, le bibliobus a suscité un engouement et un intérêt vif aussi bien chez les jeunes que chez les adultes. L’objectif est d’initier très tôt les enfants à la lecture, de les amener à s’intéresser aux choses utiles, d’assouplir leur esprit et de les ouvrir au monde. Chers enfants, le livre est un trésor, nous vous confions ces 3.000 ouvrages, prenez-en soin afin que vos frères et sœurs des autres régions puissent comme vous en profiter», a-t-elle plaidé.
Sylla Choilio, Maire de Tiassalé, a remercié Mme Dominique Ouattara, fondatrice de Children Of Africa pour ses actions en faveur des enfants.
Notons que l’invitée du bibliobus, Michelle Tanon-Lore a pu présenter huit (08) de ses œuvres pour enfant, lors de cette rencontre. Ce sont le premier noël de Férima ; la ceinture de madame fourmi ; le bébé de madame guenon ; la tortue sur le dos ; Siggly et son ballon ; Siggly ne partage pas ses jouets ; la petite fille au doigt mouillé et les larmes en or.

08:48 Écrit par BEN2013 dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

10/04/2014

Lancement officiel des activités du Bibliobus à Tiassalé en image...

Bibliobus_FondationChildren_Africa17.JPG

La Photo d'ensemble...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliobus_FondationChildren_Africa11.JPGMadame Michelle Lora et Madame Cissé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliobus_FondationChildren_Africa13.JPG

08:48 Écrit par BEN2013 dans Livre, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Lancement officiel des activités du Bibliobus à Tiassalé en image...

Bibliobus_FondationChildren_Africa8.JPG

L'arrivée de Madame la Directrice de la Fondation de Madame la Première Dame.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliobus_FondationChildren_Africa20.JPG

L'invitée du Bibliobus...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliobus_FondationChildren_Africa1(1).JPG

08:35 Écrit par BEN2013 dans Livre, Notre école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

14/11/2013

Salon international du livre d’Abidjan: le modèle marocain constitue la grande attraction Publié le mardi 12 novembre 2013 | APA

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le modèle du royaume du Maroc constitue la grande attraction à la sixième édition du Salon internationale du livre d’Abidjan (Sila 2013), dont l’ouverture a eu lieu mardi en présence du ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama et de son homologue du Maroc, Mohammed Amine Sbihi, a constaté APA sur place.

Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama qui ouvert le Sila 2013, a affirmé s’être inspiré du modèle du royaume du Maroc et expliqué qu’il n’y a aucune honte à copier et « suivre un bon exemple, un exemple qui a réussi ».

Le royaume chérifien est l’invité d’honneur de ce Salon qui fait la promotion du livre et du monde des lettres. Le ministre marocain de la Culture, Mohammed Amine Sbihi, a fait noter que son pays fera découvrir au cours du Sila 2013, « certains aspects de la culture marocaine ».

Les Marocains, à leur tour, « s’imprègneront des valeurs ivoiriennes », a souligné M. Sbihi qui n’a pas manqué de signaler les relations très fraternelles existant entre le Maroc et la Côte d’Ivoire depuis les années 60.

Ces échanges de culture sont aussi la concrétisation des relations sud-sud qui existe entre les deux nations. Un stand du Maroc est dressé sur le site du Parc des sports de Treichville (sud d’Abidjan) qui abrite l’événement.

Le ministre ivoirien de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara a émis le vœu de voir « le livre, ami de toujours pour les enfants de Côte d’Ivoire », car « sans le livre, il n’y a pas d’école, ni de culture ».

Mme Camara a également exhorté les parents d’élèves à intégrer les livres dans les lots de cadeaux qu’ils offrent à leur progéniture à l’occasion des événements festifs.

A ce Salon, les auteurs, les éditeurs, les imprimeurs, les libraires sont tous représentés et occupent chacun un stand pour la promotion de leurs produits.

De mardi à samedi, ce sont 6 tables rondes, quatre conférences, six ateliers d’écriture d’écrivains en herbe, et 45 séances de dédicaces qui vont meubler cet événement culturel.

Un dîner de clôture pour la remise du prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression francophone se tiendra le samedi dans un grand hôtel d’Abidjan pour clore la 6è édition du Sila.

Après huit années de rupture, le Salon international du livre d’Abidjan a repris ses droits en 2012 pour sa cinquième édition afin de renouer avec l’esprit de la promotion de la chaîne du livre et de la littérature en Côte d’Ivoire.

La présente édition organisée sous le thème « livre, dialogue des cultures et émergences » est le signe de la renaissance de ce cadre de valorisation de la culture des peuples et de l’intellect.

La Côte d’Ivoire et le Royaume du Maroc ont procédé en mars dernier à la signature de six accords de coopération portant dans divers domaines de coopération entre les deux pays.

Ces accords ont été paraphés par les ministres des deux pays en charge des secteurs de coopération, concernés, en présence du Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara et du Roi Mohamed VI du Maroc qui séjournait en Côte d’Ivoire en visite officielle.

 

 

03:07 Écrit par BEN2013 dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |