topblog Ivoire blogs

26/10/2014

Les 10 positions sexuelles préférées des hommes !

fdddd600-2297.jpg

A l’approche du week-end, les plus coquins d’entre vous iront faire un petit tour sous la couette pour passer des moments torrides à deux ! Mesdames, si vous manquez quelque peu d’inspiration, voici la liste des 10 positions préférées de ces messieurs ! d'après le site Girls.fr
 
1. La levrette
Championne toutes catégories, la levrette est la plus susceptible de faire décoller ton homme pour le septième ciel. Elle a cependant un côté un peu animal, qui peut déplaire à certaines. C’est une affaire de goût ! Elle est facile à réaliser et permet une pénétration profonde, qui doit être faite en douceur au début.

2. Le 69
Le 69 favorise le sexe oral, dont tous les garçons sans exception, raffolent. Cela vous permettra à tous les deux de profiter de votre plaisir en même temps que de celui de l’autre.

3. L’enclume (ou la bascule)
Cette position demande une certaine dose de souplesse dans le dos et dans les jambes. Les mecs l’aiment parce qu’elle leur donne un sentiment de puissance. C’est eux qui contrôlent les mouvements alors que la fille n’a pas une grande liberté d’action.

4. L’andromaque
L'andromaque est la position qui met le plus la fille à l’honneur ! Tout le pouvoir est entre tes mains et c’est toi qui as le contrôle !! A toi de bouger en variant la cadence et les plaisirs. En plus c’est une position qui te permettra de prendre beaucoup de plaisir. Tu es maîtresse de la situation et ton mec va adorer ça !

5. Le lotus
Le lotus est assez différente des autres puisque vous allez tous les deux êtres assis.  Elle vous permettra à tous les deux de passer un moment ultra romantique à vous embrasser et vous regarder dans les yeux. De quoi faire monter l’excitation !

6. La fellation
C’est LE préliminaire préféré des garçons et qui rendra fou ton chéri. Si tu as vraiment envie de lui faire plaisir, n’hésite pas à le faire, mais si ça te rebute, rien ne t’y oblige.

7. Les petites cuillères
La position des petite cuillères promet un moment très tendre avec ton amoureux et ne requiert pas d’effort particulier. Elle est donc reposante. Il pourra te prendre dans les bras et te chuchoter à l’oreille. Un vrai paradis pour les filles !

8. Le missionnaire
Le missionnaire est la position la plus connue et la plus pratiquée parce qu’elle est très simple, mais les garçons n’en raffolent pas moins ! Elle offre tout le loisir à ton homme de t’embrasser, de te regarder et de te caresser. Parfois la simplicité est ce qu’il y a de meilleure !

9. Les ciseaux
Les ciseaux sont une position pour le moins inhabituelle, mais que ton mec va adorer parce que son pénis sera beaucoup enserré par les muscles de ton vagin par rapport à d’autres positions.

10. La sodomie
Pratique spéciale que beaucoup de garçons adorent, elle doit se faire seulement si les deux partenaires sont complètement consentants. Autrement dit, ce n’est pas parce que ton copain veut essayer que tu dois le faire. Ce n’est pas une posture comme les autres et elle demande d’être préparée psychologiquement et physiquement pour être effectuée. Elle peut offrir un grand plaisir à l’un comme à l’autre, si les deux savent en profiter et se lâcher.


Source : Girls.fr

09:59 Écrit par BEN2013 dans sexualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

30/01/2014

Les 22 maladies que vous pouvez guérir en faisant l'amour

Hormis le fait d'être le fun et d'apporter du plaisir, le sexe offre aussi de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez les avantages d'avoir des rapports sexuels de façon régulière...

image.php.jpg

 

Selon l'université de Wilkes, faire l'amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A ou IgA, qui aide à protéger le corps contre les infections et les maladies. Voici 22 des milliers de maladies que vous pouvez guérir en faisant l'amour:

 

1. Le sexe vous protège contre le cancer de la prostate

Des recherches suggèrent que de fréquentes éjaculations (au moins cinq fois par semaine) chez l'homme réduisent le risque de développer, plus tard, un cancer de la prostate.

 

2. Le sexe vous aide à maintenir la forme

Rien de tel que de s'amuser (et de prendre du plaisir) en faisant du sport ! Faire l'amour est excellent pour votre activité cardiaque. Cela permet aussi de tonifier tous les muscles du corps. Cela semble dur à croire mais en faisant l'amour vous brûlez près de 200 calories en une demi-heure. Donc faire l'amour 3 fois par semaine vous permet de brûler au total 600 calories. Et c'est tellement mieux qu'un régime !

 

3. Le sexe soulage les maux de tête

Pendant le rapport sexuel, une hormone appelée ocytocine est libérée lors de l'orgasme; elle accroît le niveau d'endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Et le corps peut se relâcher. 

De nombreuses personnes constatent ainsi que leurs maux et douleurs (maux de tête, crampes, etc.) disparaissent ou s'améliorent après un rapport sexuel.

 

4. Le sexe aide à combattre la dépression

Les femmes qui ont des orgasmes régulièrement sont généralement plus relaxes, moins déprimées, et physiquement et émotionnellement plus satisfaites. 

Le sexe aide aussi à mieux s'endormir et relâche la tension nerveuse en produisant, dans le cerveau, de la sérotonine - qui contrôle l'humeur et que l'on trouve également dans les antidépresseurs.

 

5. Le sexe vous garde jeune

Le sexe serait l’'une des composantes essentielles pour paraître environ dix ans de moins! Dans son ouvrage Secrets of the Superyoung, le Dr David Weeks, psychologue au Royal Edimburgh Hospital en Écosse, a compilé les habitudes de vie d’environ 3 500 personnes, âgées de 18 à 102 ans. Les personnes interrogées avaient en effet trois relations sexuelles minimum par semaine et elles avaient toutes pour particularité de paraître plusieurs années de moins que ce qu'’annonçait leur état civil. Ces effets bénéfiques ont d'ailleurs été confirmés par de nombreuses autres recherches.

 

6. Le sexe protège contre l'incontinence

Chez les femmes, les rapports sexuels réguliers favorisent la bonne santé du plancher pelvien et réduit ainsi les risques d'incontinence lié à l'âge.

 

7. Le sexe soigne l'esprit 

Faire l’'amour est un bonheur de la vie. Un plaisir que l’on s’'offre, que l’'on offre, que l’on partage. Faire l’'amour est un besoin sain du corps, du cœur et de l’'esprit qui nous remplit d'’énergie, de tendresse et de vie. C’est une façon de communiquer avec tous ses sens, ses sentiments. Un lieu de rencontre, où s’'entrecroisent créativité, ressourcement et apaisement.

 

8. Le sexe rend heureux 

Les gens qui sont sexuellement actifs sont en général plus heureux (ce qui est excellent pour le système immunitaire) et moins enclins à la dépression.

 

9. Le sexe protège contre l'insomnie 

Le manque de sommeil a un impact négatif sur notre quotidien. Pour combattre l'insomnie, les experts recommandent, entre autre, d'arrêter l'alcool et la caféine, de regarder moins souvent la télé et de prendre un bain avant de se coucher. Faire l'amour peut être rajouté à cette liste de conseils pour bien dormir. Les hommes s'endorment presque instantanément après, et les toxines libérées au moment de l'acte ont un effet tranquillisant sur les femmes.

 

10. Le sexe protège contre les maladie de la peau

Faire l'amour régulièrement libère donc une pléthore d'hormones dans le corps, appelées «Les hormones du bonheur». Et elles contiennent de la testostérone. Avec l'âge, le niveau de testostérone diminue. Ainsi, de nombreux rapports sexuels assurent un bon niveau de testostérone dans le corps. 

Cette hormone joue un rôle important: elle garde les os et les muscles en santé, sans oublier l'aspect jeune de la peau. 

 

 

11. Le sexe protège contre le cancer du sein 

L'’orgasme préviendrait l’'apparition du cancer du sein. Une étude australienne suggère que la stimulation des seins chez la femme libère une hormone appelée l’'ocytocine. L’'étude précise que l’'ocytocine est libérée en grande quantité au moment de l'’orgasme, et que l'’activité sexuelle pourrait donc avoir un rôle protecteur contre ce type de cancer.

 

12. Le sexe protège contre les maladies cardiovasculaires 

Une relation sexuelle est bénéfique pour votre cœur. Une étude réalisée à l'Université Queen de Belfast montre que faire l'amour trois fois par semaine réduit de moitié le risque d'attaque cardiaque ou d'AVC. Chez les femmes, le sexe augmente la production d’œstrogènes, connus pour lutter contre les maladies cardiaques. Et il y a de bonnes nouvelles pour votre homme aussi : une autre étude publiée dans le Journal d'épidémiologie et de santé communautaire affirme que le sexe deux fois ou plus par semaine réduit le risque de crise cardiaque fatale, de 50% de plus, par rapport aux hommes qui ne font l'amour qu'une fois par mois.

 

 

13. Le sexe tonifie l'estime de soi

C’est connu, tel l’'appétit qui augmente en mangeant, plus vous avez des rapports sexuels, plus vous en aurez envie. Le corps sexuellement actif dégage une très grande quantité de phéromones, qui, tel un parfum sexuel, vous rendrait encore plus attirant(e) pour votre partenaire.

Enfin se sentir désiré(e), nous fait sentir beau ou belle et s’avère un excellent tonique pour l’'estime de soi!

 

 

14. Le sexe augmente la maîtrise de soi

Avoir régulièrement des rapports sexuels apaise et diminue le stress. Il procure épanouissement et confiance en soi. Une récente étude menée à Scotland a démontré que les personnes sexuellement actives sont plus aptes à garder leur sang froid et à gérer des situations de stress.

 

 

15. Le sexe protège de la grippe et de l'asthme

Selon des chercheurs, faire l'amour au moins une à deux fois par semaine augmente la production d'anticorps (les immunoglobulines A) qui nous protègent des infections virales comme la grippe. Le sexe est aussi un antihistaminique naturel : il combat l'asthme et le rhume des foins.

 

16. Le sexe fait vivre plus longtemps

Le sexe ne vous fait pas seulement sentir plus jeune : la recherche montre qu'il peut réellement ralentir le processus de vieillissement. Lorsque vous atteignez l'orgasme, le corps sécrète la DHEA ( déhydroépiandrostérone ou prastérone ), une hormone connue pour améliorer la santé du système immunitaire, la réparation des tissus qui aide à garder une peau jeune. La DHEA favorise également la production d'autres hormones comme les œstrogènes, qui peut prolonger la vie par l'amélioration de la santé cardiovasculaire. C'est donc prouvé, le sexe rajeunit !

 

Une étude de 1981 démontrait que le taux de mortalité chez les plus de soixante-dix ans était plus faible chez les hommes ayant encore une activité sexuelle...

 

17. Le sexe tonifie votre bassin

Les exercices de Kegel, du Dr Kegel, consistent en la contraction puis la relaxation des muscles du bassin. Les experts recommandent aux femmes de les pratiquer quotidiennement pour se préparer aux contraintes de la grossesse. Cependant, le problème c'est qu'ils doivent être exercés quotidiennement pour être vraiment efficaces. Heureusement, il y a une autre façon de renforcer ces muscles, en effet, sans vous en rendre compte, en faisant l'amour vous tonifiez votre bassin. Et plus les muscles sont fermes, meilleur est le plaisir.

 

18. Le sexe protège la femme contre les maladies mentales 

Selon une étude, le sperme, absorbé dans le corps humain aide la femme à réguler ses hormones et donc réduit le risque de maladie mentale.

 

19. Le sexe soigne le mal de dos

On a montré dans des études que la stimulation vaginale avait pour effet d’augmenter la tolérance à la douleur. L’auto-stimulation du clitoris exerce également un effet analgésique. Selon les chercheurs, ce genre de stimulation peut soulager la douleur causée par les crampes menstruelles, l’arthrite, le mal de dos et diverses autres affections.

 

 

20. Le sexe protège contre les caries 

Embrasser chaque jour éloigne le dentiste. La salive nettoie et fait diminuer le niveau d'acide qui cause les caries et prévient contre la plaque dentaire. 

Un analgésique, dans la salive, baptisé opiorphine soulage les douleurs physiques et les douleurs liées à l’inflammation, selon une étude française

 

 

21. Le sexe soulage la drépanocytose

Pendant le rapport sexuel, le cœur bat plus vite et accroît donc le niveau d'oxygène dans le sang et la vitesse de la circulation sanguine. Deux conditions qui évitent la falciformation des hématies et de thromboses.

 

22. Le sexe contribue au bonheur

Les moments de plaisir et d’affection que nous partageons avec notre partenaire, demeurent inestimables. Et présentent de nombreux effets psychologiques bénéfiques pour notre santé mentale, comme lutter contre la dépression.

 

Des économistes de l’Université de Warwick se sont amusés à comparer comment la sexualité et l’argent contribuaient au bonheur. Après avoir interrogé 16 000 personnes, la constatation principale est que les personnes qui sont les plus heureuses sont aussi celles qui font d’avantage l’amour. Et l’impact semble être le plus fort chez les individus au niveau d’éducation élevé. Par ailleurs, un revenu supérieur, n’implique par forcément plus de rapports sexuels.

 

Le vieux dicton « L’argent n’achète pas le bonheur » trouve ici tout son sens pour les chercheurs. Pas besoin de travailler plus pour gagner plus. En faisant simplement l’amour une fois par semaine, plutôt qu’une fois par mois, le bonheur supplémentaire éprouvé devrait être équivalent à 50 000 dollars ( environ 37 000 euros) supplémentaires de vos revenus !

 

Toujours pour l'abstinence sexuelle?

femme-qui-sourit.gif

 

image.php.jpg

 

08:09 Écrit par BEN2013 dans Le savez vous ?, sexualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

08/01/2014

40 erreurs masculines à éviter au lit

936895_148143718705811_1530996068_n.jpg

Erreur n°1 : ne pas embrasser d'abord
Fuir les lèvres de sa partenaire et plonger directement vers les zones érogènes lui fera penser que vous avez payé à l'heure et que vous comptez rentabiliser au mieux votre investissement en squizzant ce qui n'est pas essentiel. Les baisers passionnés sont la base des préliminaires! Don't forget it!

Erreur n°2 : souffler trop fort dans son oreille
Admettez que quand vous étiez gosse à l'école, des copains vous ont raconté que les filles aimaient ça. C'est vrai parfois, mais il y a une différence entre émettre un léger souffle érotique et souffler comme pour éteindre les bougies de votre gâteau d'anniversaire. Ça, ça fait mal !

Erreur n°3 : ne pas se raser
Vous oubliez parfois que vous avez un hérisson attaché à votre menton, et que vous ratissez à plusieurs reprises la peau douce et sensible du visage et des cuisses de votre partenaire. Quand elle tourne sa tête d'un côté à l'autre, ce n'est pas par passion, c'est pour éviter la "râpe à fromage".

Erreur n°4 : peloter ses seins comme un con
La plupart des hommes se conduisent comme une ménagère en train de palper des melons pour savoir s'ils sont murs avant de les acheter. Touchez-les doucement et caressez-les, on n'est pas au marché !

Erreur n°5 : mordiller ses tétons
Pourquoi les hommes se ruent-ils sur les tétons des femmes, et les pressent-ils ensuite comme s'ils essayaient de dégonfler le corps de leur partenaire par les seins ? Les mamelons sont extrêmement sensibles. Ils supportent difficilement le mâchon-nage et le mordillement. Léchez-les, sucez-les doucement. Donnez-leur quelques coups de langue, mais surtout, ne les prenez pas pour des jouets pour chiens en caoutchouc.

Erreur n°6 : ne tripoter que ses mamelons
Arrêtez de faire ce truc qui consiste à tripoter les mamelons entre le doigt et le pouce comme si vous essayiez de trouver une station de radio. Concentrez-vous sur les seins dans leur ensemble, et pas seulement sur les points d'exclamation.

Erreur n°7 : ignorer les autres parties de son corps
Une femme n'a pas que des seins ou un sexe. Il y a d'autres secteurs de son corps que les hommes ignorent bien trop souvent, obnubilés qu'ils sont par quelques endroits. Il est temps d'accorder à tout son corps l'attention qu'il mérite. Prenez le temps de la découvrir dans son ensemble.

Erreur n°8 : la main prise au piège
Une dextérité manuelle défaillante dans la région du bas-ventre peut aboutir à un emmêlement de doigts dans la petite culotte.
Si vous avez deux mains gauches à ce point, pourquoi ne pas lui demander de retirer ce qui vous gêne ?

Erreur n°9 : laisser un pauvre souvenir
La destruction/élimination du préservatif usagé est de la responsabilité de l'homme. C'est lui qui le porte, c'est lui qui le jette.

Erreur n°10 : faire le bourin sur le clitoris
La pression directe est très désagréable ; préférez plutôt un léger mouvement rotatif de chaque coté du clitoris.


Lire la suite

07:16 Écrit par BEN2013 dans sexualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

10/12/2013

Viols, abus sexuels à l’Ecole : Kandia Camara met le grappin sur 4 enseignants véreux Publié le vendredi 6 decembre 2013 | L’Hebdo Ivoirien

Kandia-UNESCO-0002.jpg

Suite à la récente interpellation de quatre enseignants accusés d’abus et de viols sur élèves mineures, la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, a produit la déclaration ci-dessous. Nous reproduisons ce document important pour vous permettre d’appréhender toute la symbolique de l’engagement de la ministre dans la lutte contre ce fléau.

‘‘Dans de nombreuses régions de la Côte d’Ivoire, le taux de scolarisation de la jeune fille est très faible à cause des contingences liées aux mentalités et à l’environnement scolaire.

Pour remédier à cette situation, le Gouvernement de Côte d’Ivoire a fait de la scolarisation de la jeune fille l’une de ses priorités. A cette fin, différentes stratégies sont mises en place notamment la sensibilisation des populations et le don de kits scolaires aux jeunes filles. Malheureusement, ces efforts risquent d’être compromis par la faute de certaines personnes au nombre desquelles figurent des enseignants et personnels d’encadrement.

En effet, nous enregistrons de nombreux cas de grossesse de jeunes filles au sein des établissements scolaires tant primaires que secondaires. Pire, un phénomène tend à se généraliser et à devenir banal pour les populations. Il s’agit des viols perpétrés en milieu scolaire.

Ces comportements indignes et dégoûtants de personnes sans foi ni loi, contraires à l’éthique et à la déontologie de l’éducateur, jettent le discrédit sur notre corporation et compromettent la scolarisation de la jeune fille. C’est pourquoi, à la réunion de rentrée de cette année scolaire 2013-2014, j’ai décidé de faire de la lutte contre les abus sexuels en milieu scolaire mon cheval de bataille en sanctionnant sévèrement les auteurs de tels actes.

Pour ce premier trimestre, trois cas de viol et un attentat à la pudeur sur les personnes d’élèves mineures ont déjà été enregistrés.

I- LES FAITS

1- Monsieur BOTTY Bi Djean Anicet, Instituteur stagiaire :

Monsieur BOTTY Bi Djean Anicet, Instituteur stagiaire, en service dans la Circonscription de l’Enseignement Préscolaire et Primaire de Duékoué dont le numéro matricule est en cours, est poursuivi pour viol sur les personnes de trois élèves de son école dont deux (02) âgées de sept (07) ans inscrites respectivement en classe de CP1 et de CE1 et la troisième âgée de neuf (09) ans en classe de CE2. Après son forfait, cet agent a tenté de se suicider.

Ce forfait a été commis le jeudi 7 novembre 2013.


2- Monsieur GNEPEHI Djè Gnamien Gildas, Instituteur,
matricule 391 268 N :

Monsieur GNEPEHI Djè Gnamien Gildas, en service dans la Circonscription de l’Enseignement Préscolaire et Primaire de San-Pédro, est poursuivi pour viol sur la personne d’une élève âgée de douze (12) ans inscrite en classe de CM2 dans son école. Dans son audition, ce dernier avoue d’ailleurs qu’il entretient des relations avec une jeune fille de 6ième, anciennement inscrite dans école et présentement dans un collège de la localité.

3- Monsieur IRA Tiéty Boris, Instituteur, matricule 382347 C :

Monsieur IRA Tiéty Boris, en service dans la Circonscription de l’Enseignement Préscolaire et Primaire de Nassian, est poursuivi pour viol, le 30 avril 2013, sur la personne d’une élève âgée de dix (10) ans inscrite en classe de CM2 dans son école.

4- Monsieur TIEOULE Guy, Inspecteur d’Orientation, matricule 359192 A :

Au cours de l’année scolaire 2012-2013, Monsieur TIEOULE Guy, en service au Collège Moderne BESSIO DE Lambert de Dabou a été poursuivi pour viol sur la personne d’une élève, inscrite en classe de 6ème dans ledit établissement.

Cette année scolaire 2013-2014, il a récidivé en pratiquant des attouchements sexuels sur la personne d’une autre élève âgée de neuf (9) ans, inscrite en classe de 6ème.

5- Deux cas signalés dans le Département d’Adiaké :

- Dans la localité de Mélékoukro, une petite fille de 4 ans, en classe de Moyenne section, a été violée le vendredi 8 novembre 2013 par Monsieur NAHOUE Charles, 30 ans, coiffeur de son état.
- A Adiaké, une autre petite fille de 9 ans, en classe de CE2, a été violée le mercredi 13 novembre 2013 par le Sieur EBOUKLOUE AKA, maçon.

II-LES MESURES PRISES

Face à ces déviations :
- j’ai instruit mes services de tenir les mis en cause hors des classes ;
- j’ai saisi les différents procureurs de la République territorialement compétents, afin que ces individus répondent de leurs actes devant les tribunaux ;
- j’ai pris la mesure conservatoire consistant à mettre sous contrôle les salaires des mis en cause ;
- je saisirai le Conseil de Discipline de la Fonction Publique pour la radiation des coupables.
- Pour les deux derniers cas cités, les mis en cause ont été déférés devant le tribunal compétent pour répondre de leurs actes.
III- LES RECOMMANDATIONS

C’est le lieu de rappeler aux Directeurs Régionaux et Départementaux, aux Chefs d’établissement, aux Chefs de Circonscription de l’Enseignement Préscolaire et Primaire, aux Conseillers Pédagogiques et aux Directeurs d’école du Ministère qu’ils ont obligation de protéger la jeune fille et de dénoncer tous les comportements répréhensibles de leurs agents qui portent atteinte à l’intégrité physique et morale de la jeune fille.

Aux personnels enseignants et d’encadrement, j’exige d’eux le respect scrupuleux de la déontologie de leur métier. Car la déontologie interdit formellement tout rapport sexuel entre l’enseignant et l’élève. Tout enseignant reconnu coupable de viol ou d’abus sexuel sur un élève sera radié.

A la communauté, je lui demande de ne pas se rendre complice de ces actes ignobles qui constituent un obstacle à la scolarisation de la jeune fille ; qu’elle prenne ses responsabilités non seulement en dénonçant ces pratiques mais aussi en portant ces affaires devant les juridictions compétentes, afin que les coupables soient sévèrement sanctionnés.

C’est à ce prix et à ce prix seulement que nous aiderons nos filles à mener à terme leurs études pour une Côte d’Ivoire émergente et vertueuse’’.

08:21 Écrit par BEN2013 dans Moeurs, Notre école, sexualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

30/11/2013

La durée d'un rapport sexuel idéal est de... Source : marichesse.com | Vendredi 29 Novembre 2013

image.php.jpg

Combien de minutes faut-il pour chaque partenaire atteigne l’orgasme ? D’après une étude menée par des chercheurs américains, la durée d’un rapport sexuel idéal serait comprise entre 7 et 13 minutes…

Un rapport sexuel satisfaisant durerait moins de un quart d’heures… préliminaires non inclus dans ce laps de temps ! C’est le constat que vient de dresser les scientifiques de la « Society for Sex Therapy and Research ». Il a fallu une dizaine d’années de recherches pour que les chercheurs concluent que la durée idéale pour contenter les deux partenaires varierait entre 7 et 13 minutes (du moment de la pénétration jusqu’à l’orgasme). Pour en venir à ce résultat, plus d’une cinquantaines de personnes se sont portés volontaires.

Ainsi, les scientifiques ont établit une sorte de « chronologie du plaisir » : un rapport sexuel jugé « tolérable » serait compris entre 3 et 7 minutes. A contrario, en dessous de 2 minutes et au delà de 15 minutes, l’acte sexuel serait jugé insatisfaisant…
Pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ces chiffres, pas de panique ! Que le sexe dure 10 minutes ou toute une nuit, l’amour se conjugue à deux et c’est ça le plus important.

07:01 Écrit par BEN2013 dans sexualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |